Kenrick Lam Wai Yam a été éliminé par le Suédois Wilhelm Karlsson

Le centre national de tennis accueille en ce moment l’ITF U18 Petit Camp Open, qui a débuté le 18 pour prendre fin le 24 août. Lors du tour préliminaire, les Mauriciens Kenrick Lam Wai Yam, Calvin Lam Cheuk Wah et Keane Veerapen ont tous été battus. À savoir que les différents matches sont prévus de 9h à 17h.

Les Mauriciens ont trouvé la concurrence dure ce week end. En simple garçons, aucun des trois engagés ne jouera le tour suivant. Le premier à avoir foulé le court 2 de Petit Camp était Calvin Lam Cheuk Wah. Face au Malgache Mathis Ratahina, le Mauricien a essayé lors du premier set de rivaliser avec son adversaire, mais ce dernier l’a finalement emporté 2-0 (7-6 (5), 6-3).

Sur le court 1, Kenrick Lam Wai Yam n’a pas eu les ressources nécessaires pour sortir vainqueur face au Suédois Wilhelm Karlsson, qui a battu le Mauricien 2-0 (6-1 et 6-0). Quant à Keane Veerapen, il n’a pu faire mieux que ses compatriotes et s’est incliné face au Français Émilien Baradel, toujours sur le score de 2-0 (6-3, 6-0).

Ce matin, quatre Mauriciens, Sébastien Liu Chung Ming, Lucas Lai Fat Fur, Jason Espitalier-Noël et Kenny Ah Chuen devaient tenter de se qualifier pour le second tour du tournoi prévu demain. Si Ah Chuen est le mieux classé des Mauriciens, soit à la 1690e place mondiale, il aura la lourde tâche de battre la tête de série n°8, le Philippin Antonio Tria. Sébastien Liu devait quant à lui être opposé à l’Indien Mann Shah (tête de série n°1). Si Lai Fat Fur devait jouer face au Polonais Gabriel Bilinski, Espitalier-Noël était lui aligné contre le Malgache Mathis Ratahina, vainqueur du Mauricien Calvin Lam et qui a connu une défaite lors du troisième tour de la phase qualificative face au Suédois Samuel Pettersson, mais qui a tout de même pu valider son ticket pour la suite.

Du coté des filles, la compétition débute cet après-midi. Avec seulement 18 joueuses, ce n’était pas nécessaire pour les organisateurs d’avoir recours à une phase préliminaire. On retrouve parmi les cinq Mauriciennes engagées Sarah Introcaso. À seulement 15 ans, celle qui classée 1918e mondiale en juniors défiera la Russe Rosaleen Alioussef. En cas de victoire, la Mauricienne devrait jouer contre la Malgache Mialy Ranaivo.