J’ai vu rouge, j’ai vu vert ! Bref, j’ai vu Londres. Mais pas sa Reine ! Promis, next time, we’ll have tea together. Pour l’heure, je m’élance dans une mission pas impossible à la Games of Throne : j’ai trois jours pour conquérir Londres. Here we go, direction les boutiques, les restos, Notting Hill, Oxford et Wimbledon, pour le premier chapitre de mon carnet de voyage, que je vous présente cette semaine.
Me voilà, moi enfant de cette ancienne colonie, qui débarque dans cette Grande-Bretagne chérie. Direction, sa capitale : London. Avec plus de huit millions d’habitants, Londres est ultra-dynamique et riche culturellement. C’est quand même la seule ville à avoir organisé les Jeux Olympiques trois fois. Sachant que la reine Elizabeth a 90 ans; elle en a remis des médailles.
Bon, ce n’est pas tout de parler de sa reine ! Comme dans la pub, nous avons tous des préjugés en ce qui concerne Londres : les clichés sur le temps, la bouffe et ses gens. Comme on parle du temps, sachez que c’est en un bel après-midi estival que je me balade sur Kensington High Street. Direction Holland Park… Non ! il ne pleut pas. Contrairement à ce qu’on croit, il ne pleut pas tous les jours à Londres, tout comme il ne pleut pas tout le temps à Curepipe. Pendant que sur les hauts plateaux mauriciens, ça doit être gris, ici, il fait soleil.