Le député mauve Reza Uteem a interrogé le Premier ministre suppléant, Ivan Collendavelloo, sur le montant des sommes injectées par le gouvernement dans la Mau- Bank. Il voulait aussi savoir si le gouvernement prévoyait de vendre ses parts. Ivan Collendavelloo a laissé entendre que tel n’était pas le cas.

Le Premier ministre suppléant a indiqué que de 2015 à ce jour, le gouvernement, a injecté Rs 1 606,1 M dans la MauBank Holdings Ltd. Le gouvernement a également avancé une somme de Rs 63 M, qui sera remboursée quand les « holdings » feront des profits. Il a aussi précisé que la MauBank, incorporée le 3 septembre 2015, appartient entièrement au gouvernement. La MauBank Holdings Ltd détient en outre 99,96% des parts de Mau- Bank Ltd.

À ce stade, il n’est pas prévu d’en vendre. Reza Uteem a adressé une question supplémentaire concernant l’achat par la MauBank Holdings Ltd de parts de l’ordre de 5,7 Mds dans la MauBank Ltd en décembre 2016 au coût de Rs 5,2 Mds. Il voulait savoir d’où elle a obtenu l’argent nécessaire à cet effet. Ivan Collendavelloo a déclaré que la MauBank Holdings Ltd a injecté Rs 1,6 Md et qu’un emprunt a été obtenu de la State Bank of Mauritius (SBM) pour compléter la somme.

Cet emprunt s’élève à Rs 3 Mds, à un taux d’intérêt de 3% par an, et était garanti par le gouvernement. Reza Uteem a demandé si la MauBank Holdings comptait vendre ses parts dans la MauBank. Ivan Collendavelloo a réaffirmé que tel n’est pas le cas. Malini Seewocksing a, elle, demandé où en étaient les négociations avec le groupe indien Hinduja ou s’il y avait d’autres groupes intéressés à racheter les parts de la MauBank Holdings.

Ce à quoi Ivan Collendavelloo a d’abord répondu qu’il n’était pas au courant de ce dossier avant de préciser, après avoir reçu une petite note de fonctionnaires du ministère, que cette information ne pouvait être dévoilée à ce stade.