Dans le cadre de sa préparation en vue des Jeux Olympiques de Tokyo prévus du 24 juillet au 9 août de l’année prochaine, Merven Clair a bénéficié d’une bourse olympique allouée par Solidarité Olympique. Le boxeur de la catégorie -69 kg bénéficiera ainsi d’une allocation mensuelle de Rs 15 000 jusqu’à l’échéance olympique.

Le nom de Merven Clair avait été soumis par le Comité Olympique Mauricien (COM), suite à l’annulation de la bourse du jeune archer Aurélien Juhel, pour non-respect des conditions attachées à cette bourse, selon l’instance olympique locale. Solidarité Olympique avait alors été avisée, et le nom du boxeur a finalement été approuvé, et c’est ainsi qu’il en est un des bénéficiaires depuis le mois dernier. Pour rappel, Merven Clair a connu une saison 2019 fructueuse, marquée notamment par la consécration aux Jeux des îles et aux Jeux d’Afrique. Il se trouve actuellement en stage à Sheffield en Angleterre avec ses coéquipiers Richarno Colin et Jean-Luc Rosalba dans le cadre de la préparation en vue du tournoi qualificatif continental dans le cadre des Jeux Olympiques. Pour rappel, ce tournoi qualificatif se déroulera au Sénégal en février prochain.

De son côté, la badiste Kate Foo Kune a vu sa bourse olympique être rétablie par Solidarité Olympique, ayant été blanchie par la commission indépendante de la fédération mondiale de badminton, suite à un contrôle positif au dopage. Cette bourse avait été suspendue temporairement depuis août dernier et désormais Kate Foo Kune peut participer à des compétitions internationales. C’est ainsi qu’elle avait récemment remporté les Internationaux de l’Afrique du Sud. Pour en revenir aux bourses olympiques, il est à rappeler qu’elles avaient été allouées à Orwin Emilien et Jean-Yann De Grâce (athlétisme), Yannick Lincoln et Aurélie Halbwachs (cyclisme), Ketty Lent et Roilya Ranaivosoa (haltérophilie), Christianne Legentil (judo) et Satyadev Gunput (escrime).