C’est en ces termes que Johnny Geroudis a qualifié le retour à l’avant plan de Ghost Gog. Sevré de victoires depuis la 17e journee, le fils de Mellifont s’est rappelé aux bons souvenirs de ses partisans samedi dernier en renouant avec le succès dans The Jacques Vallet Cup sur 1500m. Le protégé de Gilbert Rousset s’est offert son septième succès au Champ de Mars où il n’est en compétition que depuis l’année dernière. Outre Ghost Dog, l’écurie Gilbert Rousset s’est aussi illustrée avec Rear Admiral, ce qui lui permet de consolider davantage son fauteuil de leader au classement des écuries. Mais Foo Kune n’abdique pas et reste dans la course grâce à la victoire de Bingelela. En revanche, les choses se corsent pour Merven qui en rentrant les mains vides, concède de plus en plus de terrain au leader. A noter le retour discret de Robbie Burke sous la casaque bleu électrique et écharpe rouge qui voit son confortable avance sur Johnny Geroudis fondre comme neige au soleil. L’Irlandais conserve certes, le sceptre de leader mais se retrouve plus que jamais dans le viseur du Sud-Africain qui n’a plus que quatre longueurs de retard à rattraper.
Revoilà Ghost Dog, serait-on tenté de dire. Depuis sa victoire acquise sous la pluie le 29 juin dernier, on n’avait plus revu le ce brillant compétiteur dans la winner’s enclosure. A sa décharge cependant, il faut souligner que plusieurs facteurs jouaient en sa défaveur ces derniers temps, si ce n’est qu’il tombait sur plus fort que lui en d’autres occasions.  Samedi dernier, profitant de l’absence des meilleurs de la catégorie, il n’a pas laissé passer sa chance pour reprendre ses bonnes vieilles habitudes.
Captain Firth fit preuve d’une bonne vitesse d’exécution à l’ouverture des boîtes pour prendre les devants avant que Stunning Tiger, sous la conduite de Jarred Samuel, ne lui arracha le commandement en pleine montée. Muni d’oeillères pour la première fois, Amber Palace fit preuve d’une bonne mise en action également et Cédric Ségéon le laissa progresser pour se retrouver sur l’arrière-main du meneur qui n’imprima pas un train soutenu à l’épreuve. Bien calé à la corde on retrouvait Captain Firth qui précédait Constellation, Druid’s Moon, Pegasus Legacy, à son extérieur Ghost Dog, I’ll Be Back et Beacon Flare.
Avec Stunning Tiger ne lançant pas la course sur des bases élevées, Johnny Geroudis améliora la position de Ghost Dog dans la descente en débordant Constellation pour se rapprocher de la tête de la course. Sentant le coup tactique du Sud-Africain, Nooresh Juglall deboîta Pegasus Legacy pour prendre la «roue» de son principal adversaire.
Stunning Tiger et Amber Palace emmenèrent tout le peloton au sortir du virage mais ne donnèrent pas l’impression de pouvoir tenir jusqu’au bout. Il ne fut qu’une question de temps avant qu’ils ne soient ‘mangés’ par Ghost Dog qui s’amena en pleine piste et qui fit de loin la meilleure impression. Pegasus Legacy prolongea son effort à l’extérieur alors que Captain Firth joua de malchance à la corde où il ne put être assisté sur quelque foulées étant privé de passage.
Sous l’impulsion de Geroudis, Ghost Dog sortit son coup de reins qui lui est propre pour s’enlover vers une victoire pleine d’autorité. Pegasus Legacy termina aussi à la vitesse du vent mais il ne put faire jeu égal avec Ghost Dog qui, visiblement, était un ton au dessus samedi dernier. Beacon Flare conclut sur une plaisante note pour s’octroyer le deuxième accessit devant Captain Firth qui s’est montré sous un meilleur jour après des débuts catastrophiques derrière The Colonels Son quelques semaines plus tôt. Ghost Dog boucla les 1500m dans le temps de 1.31.74 et semble capable d’engranger une autre victoire d’ici à la fin de la saison.