Les Arabic, Sanskrit, Bhojpuri, Chinese et Creole Speaking Union Bills ont été votés mardi sans amendement au parlement. Le président du Indian Diaspora Centre Jagdish Goburdhun salue cette initiative qui « donnera au Bhojpuri et au Sanskrit leur vraie valeur ». Dans un point de presse vendredi, il a souligné que « notre société a fait beaucoup de tort à ces deux langues mais la création des speaking unions viendra corriger les injustices au Bhojpuri et au Sanskrit ».