Dorian Madanamoothoo sur la plus haute marche du podium avec le drapeau national"

Trois médailles d’or sont tombées dans l’escarcelle mauricienne dès la première journée de compétition. Dorian Madanamoothoo est monté sur la plus haute marche du podium grâce à ses performances en haltérophile à ces 3es Jeux d’Afrique de la Jeunesse (JAJ) qui se tiennent en Algérie jusqu’au 28 juillet. Le leveur de fonte mauricien engagé en -56 kg a été tout simplement meilleur que ses adversaires.

Il s’est distingué en soulevant une charge de 80 kg à l’arraché et 105 kg à l’épaulé-jeté, pour un total olympique de 189 kg. Le Nigérian James Eche prend la deuxième place, avec un total olympique de 186 kg tandis que l’Algérien Aili Mohamed complète le podium, avec un total olympique de 185 kg. « La compétition s’est bien passée. À un moment donné, j’ai ressenti des crampes aux jambes.

La douleur était assez forte. Mes adversaires l’on constaté et on a voulu profi ter de ma faiblesse pour donner le meilleur d’euxmêmes. Mais je n’ai pas cédé à la panique, j’ai écouté les consignes de mon entraîneur Gino Sooprayen. J’ai donné le meilleur de moi-même. Je dédie cette victoire à Yvan Pierrot, mon frère Anthony, mes parents, mes sponsors, la General Construction et tous ceux qui ont cru en moi », a déclaré Dorian Madanamootoo, à l’issue de son triomphe.