Les heureux veinards qui ont pu se procurer un billet pour le concert de James Blunt en ont eu pour leur argent, le dimanche 22 février au centre Swami Vivekananda. Mélancolique, bête de scène, et une pointe d’humour qui n’a pas laissé insensible le public : James Blunt a livré une prestation digne des plus grands lors de ce concert où il a fêté ses 41 ans.
C’est clair : James Blunt est une bête de scène, un véritable showman qui maîtrise son sujet. Au clavier comme à la guitare classique ou à l’ukulélé, il a mis le feu pendant presque deux heures pour ce concert qui fait partie de sa tournée Moon Landing. Avec une voix qui peut monter aussi haut dans les aigus et une si belle discographie à son actif, le public savait à quoi s’attendre. Dimanche, James Blunt, chanteur au charme indéniable, s’est livré à son public, lui montrant son plaisir d’être sur scène et distillant ses émotions.
Débutant au clavier par des morceaux au rythme lent comme I’ll Take Everything ou Blue on Blue, il se montre surpris quand le public entonne Happy Birthday, alors qu’il avait tout fait pour que cette information demeure secrète. Le chanteur britannique se déchaîne ensuite sur scène avec sa guitare et le morceau Billy, suivi de Wisemen. James Blunt virevolte comme un animal sauvage recouvrant la liberté après des années de captivité.
L’humour du chanteur britannique a surpris plus d’un. Jonglant avec un français qu’il juge lui-même approximatif, James Blunt a provoqué quelques fous rires, notamment en ironisant sur sa petite taille.