Dans un entretien exclusif accordé au Mauricien, hier en début d’après-midi sur le parvis du Centre international de conférences, le Président des Seychelles, James Michel, a été sans équivoque. « Les JIOI sont une opportunité pour les Seychelles et les pays de l’océan Indien de montrer non seulement leurs capacités sportives, mais aussi l’unité qui anime nos pays. »
Fidèle à son image, le Président, décontracté, est arrivé vers 11h au Centre de conférences pour être aux côtés des athlètes seychellois pour leur seul et unique rassemblement avant de faire leur entrée au Village des Jeux après un défilé dans les rues de Victoria. Après la photo de famille et la partie protocolaire de cette fonction, à laquelle il a assisté en compagnie du vice-président Dany Faure, et du ministre des Sports, Vincent Mériton, James Michel a bienveillamment accepté de confier au Mauricien son état d’esprit à quelques jours de l’ouverture des Jeux.
On peut d’emblée dire qu’il se dresse comme le premier supporter du Club Sesel. « C’est un instant historique pour nous et pour toute cette jeunesse des Seychelles qui participe à ces Jeux. Pour mon pays, c’est une occasion de démontrer que nous sommes capables d’organiser un tel événement sportif. Pour mes athlètes, c’est l’occasion tant rêvée pour faire mieux que lors des précédentes éditions », a soutenu le président des Seychelles.
Selon James Michel, l’organisation des Jeux des îles de l’océan Indien aux Seychelles pour la deuxième fois après 18 ans est dans une très large mesure la preuve que son pays croit dans la jeunesse. « Ces Jeux sont une célébration de la jeunesse. Aux Seychelles, nous croyons dans notre jeunesse, car ce sont eux l’avenir de notre pays. Comme je viens de vous dire, ces Jeux sont aussi une opportunité pour eux de montrer aux pays de la région leur potentiel. J’ai beaucoup d’espoir dans cette jeunesse. Pas seulement de mon pays, mais aussi dans celle de tous ces pays qui seront sur notre sol dans quelques jours. Mon message pour eux est que ces Jeux soient aussi une occasion de démontrer la paix dans cette sous-région. »
James Michel, qui procédera à l’ouverture des Jeux ce vendredi au stad Linité, a estimé que le retour de cette manifestation sportive aux Seychelles signifie que son pays veut jouer un rôle important dans la région. « La performance de notre jeunesse durant ces Jeux sera en fait la vitrine d’un pays qui est en marche vers un avenir beaucoup plus serein. Mo croire dans zefor ki nou ban zenn pou fer dans sa zwe la et mo croire oci ki zot pou fer le mieux possib », a soutenu le Président des Seychelles.
Notre interlocuteur croit dur comme fer que les rendez-vous sportifs de l’océan Indien donneront l’image d’un peuple uni des îles. « Mais aussi une image positive dans cette région du monde », a-t-il laissé entendre au Mauricien.
Après avoir passé quelques instants avec les athlètes de son pays, s’être assuré auprès des responsables de l’organisation que tout est mis en oeuvre pour la réussite de ces Jeux, le Président a filé dans sa voiture après avoir lancé un « Allez Sesel ! »