C’est un bel écrin qui se perd dans l’indifférence. Jadis un attrait de la ville lumière, le Jardin Botanique lui fait de plus en plus honte. Abritant des espèces rares, il s’éloigne de sa vocation et l’entretien laisse parfois à désirer. Davantage réputé pour être un nid d’amoureux, l’espace attend d’être revalorisé. Le Conseil municipal de Curepipe espère y contribuer à travers un plan qui demande à être approuvé.
À l’époque, les amoureux de la botanique avaient là de quoi s’extasier. Mais les temps sont révolus. Désormais ce sont davantage les amoureux tout court qui y trouvent leur compte. En témoignent ces nombreux couples qui viennent régulièrement se perdre dans les buissons, qui se laissent aller sur les bancs en béton ou dans d’autres coins discrets qui attirent également des voyeurs. D’autres préfèrent l’ambiance plus romantique d’une balade au bord du petit lac boueux ou le long des sentiers qui passent sous les grands arbres. Le Jardin Botanique de Curepipe reste aussi un site de prédilection pour les joggeurs, quelques familles à la recherche de dépaysement ou des enfants attirés par les attractions qui ont été aménagées à leur intention à l’entrée.