Le leader de l’opposition, Xavier-Luc Duval,  a rendu visite ce matin au Jardin de la Compagnie à Port-Louis aux détenteurs des plans d’assurance Super Cash Back Gold et Bramer Asset Management, qui en sont à leur quatrième jour de la grève de la faim. Il leur a promis de prendre toute la question à travers une Private Notice Question au Parlement. « Vous pouvez compter sur moi. Il y a définitivement mismanagement dans cette affaire. J’ai déjà soulevé la question avec les membres du gouvernement dans une instance appropriée. Ils n’ont pas écouté. Et voilà les conséquences aujourd’hui ».
Xavier-Luc Duval a souhaité que tous les partis de l’opposition fassent cause commune. « Il est illégal que le gouvernement ne rembourse pas les étrangers qui ont investi de l’argent dans la BAI », dit-il. Le leader de l’opposition trouve injuste que le gouvernement a renvoyé l’affaire à la Financial Intellignce Unit (FIU). « C’est une delaying tactic pour retarder l’affaire ».
XLD a demandé aux grévistes de ne « pa gat zot la sante, de rentrer chez eux et de revenir après s’il le faut ».
Salim Muthy, le porte-parole des grévistes de la faim, a déclaré au Mauricien ce matin que le ministre de la Bonne gouvernance lui a fait savoir qu’une centaine de chèques étaient prêts pour  rembourser certains détenteurs de cette assurance. « Il n’y a rien d’officiel jusqu’ici », a-t-il précisé.