En 1926, Anselme Jolicoeur quitte Rodrigues pour venir travailler à Maurice comme laboureur. Il se lance aussi dans l’horticulture. Son jardin à Beau-Bassin est composé d’orchidées, de fougères, entre autres. C’est donc dans la tradition que son fils Mario Jolicoeur s’est lancé dans la réalisation d’un petit jardin sur le toit de sa maison à la rue Dr Reid à Beau-Bassin. Un jardin utile, puisque c’est devenu au fil des années une entreprise dynamique (La Pépinière Jolifleurs) qui se soucie de nos paysages et de notre environnement. Mario Jolicoeur adore travailler avec la matière, les couleurs, les formes et le vivant. Il a le profil de l’artiste créatif et de l’artisan consciencieux qui récupère des objets abandonnés pour s’en servir comme supports dans ses multiples activités. Il conçoit une horticulture intelligente avec cet esprit bricoleur qu’il a hérité de son père. Mario cultive ses plantes dans de vieux pneus, des murets, des arrosoirs, des troncs d’arbre. Il est assistant-président de la Société Horticole de Maurice. Son souhait, c’est de transmettre sa passion aux jeunes et faire comprendre que l’on peut joindre l’utile à l’agréable, que le jardin est à la portée de tous et qu’entretenir et bénéficier d’un jardin, c’est facile. “Les plantes me parlent…”, dit-il. Sa philosophie, c’est de développer une sorte de fusion avec la nature. Son jardin botanique est composé d’une collection de 150 variétés de plantes décoratives ou médicinales (on peut voir des Ayapania ou Stevia qu’on utilise pour soigner le diabète. La Pépinière Joli Fleurs est aujourd’hui un lieu de visite et de promenade dont l’accès est libre. Il est complété par un potager où Mario cultive poivrons, piments Rodrigues et autres piments jamaïcains. Revenons à l’activité pépiniériste : dans sa jardinerie, Mario vous propose un large choix de plantes saisonnières ou pérennes — végétaux, vivaces, plantes, fleurs et arbustes. Voici la liste non limitative de plantes : Torénia (bleu, blanc, rose), African Violet, Jacorbina, orchidées, white snow, euforbia, bonsaï. Son espace est un décor unique avec des plantes sculptées (sa spécialisation). Les végétaux taillés ornent les jardins et les terrasses, les balcons et les cours avec splendeur. L’activité paysagiste nécessite au moins quatre heures de travail par jour. Mario Jolicoeur cultive ses plantes en fonction du cycle lunaire. Il se réveille à cinq heures et après son yoga matinal commence la création et la conception, l’aménagement et l’entretien d’espaces verts ,le bouturage, la plantation des produits vendus en pépinière. Ce paysagiste-entrepreneur, créateur crée son aire de jeu avec tout ce qui est susceptible de l’inspirer. Ici un jardin d’eau dans un arrosoir, là-bas un refuge pour papillons avec des troncs d’arbre et autres sculptures en bois. Un sentier pavé de fleurs et de fines herbes sert à guider le visiteur. Jardin potager, floral ou d’ornement, tout passionne notre horticulteur. Dans chacun de ses domaines d’expertise, il assure le semis, la production (boutures, greffes…), l’entretien (taille, arrosage…), et la récolte des espèces végétales destinées à la vente.
Son métier consiste aussi à partager la passion du contact avec la nature sans oublier bien sûr le sens de l’esthétique. Contact : 57139773.