Une première ébauche du plan de gestion du Sir Seewoosagur Ramgoolam Botanical Garden (SSRBG) a été rendue publique hier lors d’un atelier de validation organisé par le ministère de l’Agro-Industrie et le SSRBG Trust. Dans son discours d’ouverture, le ministre Satish Faugoo a déclaré que ce plan a pour but l’élaboration d’un cadre explicite en vue d’assurer une gestion efficace du SSR Botanic Garden Trust au cours des cinq prochaines années.
Satish Faugoo souligne que les projets et actions proposés s’inscrivent dans une perspective de l’amélioration de ce jardin botanique de manière à satisfaire les visiteurs. « Ce plan, qui contient neuf champs d’action, aborde les nouveaux enjeux allant de la sécurisation des actifs précieux, la préservation de sa riche histoire, l’atténuation des effets du changement climatique et la lutte contre les espèces envahissantes et nuisibles, ainsi que les maladies ».
C’est le premier plan de gestion qui élaboré depuis l’institution du Trust en 2000 suite à la promulgation de la SSRBG Trust Act. « Autrefois, le jardin fonctionnait comme une station agricole sous l’égide du ministère de l’Agriculture. Il était dépourvu de conseil d’administration ou de comité de gestion, sans aucune une vision », déclare le ministre.
Suite aux différents articles de presse, le ministère a mis en place une task force, composée de scientifiques et de fonctionnaires, qui a relevé plusieurs problèmes majeurs, dont un mauvais entretien et un nettoyage inadéquat du jardin, une infestation accrue de termites, un manque de sécurité en raison de clôtures endommagées, une infestation du bassin des nénuphars et des lotus par des Golden Apple Snail, et une absence de cours d’eau, entre autres. « La task force a agi promptement et pris plusieurs mesures qui ont produit des résultats tangibles. Un contrôle systématique des escargots par des méthodes physiques a été effectué, les arbres élagués et les cours d’eau nettoyés et réhabilités ».