Une délégation de dix-huit membres, menée conjointement par le président de la Japanese Chamber of Commerce and Industries d’Afrique du Sud (JCCI) et le directeur exécutif de la Japan External Trade Organization (JETRO) basé à Johannesbourg, est à Maurice depuis mercredi en mission de prospection des opportunités d’affaires au niveau local aussi bien que dans la région en utilisant Maurice comme plateforme pour structurer les investissements.
« Je suis personnellement très impressionné par Maurice », a déclaré le chef de mission, Tomoyuki Akamatsu, Chief Executive pour l’Afrique de la société commerciale et d’investissement Itochu Corporation. « L’objectif de la mission est de recueillir le maximum d’information sur les opportunités d’affaires à Maurice pour ensuite les transmettre à nos maisons mères au Japon », a annoncé Tomoyuki Akamatsu lors d’une réception offerte hier par le Board of Investment (BoI) à l’hôtel Suffren. La délégation japonaise a pu faire du networking avec des représentants du Bureau du Premier ministre, du secteur bancaire, du port franc et des Managements Companies opérant dans le secteur du Global Business.
« Maurice se positionne comme un pays modèle en Afrique, ayant beaucoup de réalisations au niveau du secteur industriel et ayant atteint un niveau de développement économique élevé depuis les années 80. Le but de la mission conjointe JCCI/JETRO est de voir comment les opérateurs économiques japonais peuvent contribuer à l’accélération du développement économique en collaboration avec les institutions publiques locales et le secteur privé », souligne la JETRO. La venue de la délégation japonaise, a fait ressortir Ken Poonoosamy, directeur général du BoI, démontre l’intérêt des sociétés japonaises à développer leurs relations d’affaires avec l’Afrique. Le BoI, a-t-il poursuivi, se réjouit du fait que le déplacement de la mission a pu se faire quatre mois seulement après la tenue du 6e sommet du TICAD (Tokyo International Conference on African Development) où les autorités japonaises ont renouvelé leur engagement pour plus de soutien au développement socio-économique du continent africain. TICAD 6, a ajouté Ken Poonoosamy, avait été suivi par une conférence sur l’investissement, organisée en août dernier à Johannesbourg, par le BoI en collaboration avec le bureau de la JETRO.
Le Premier ministre Navin Ramgoolam, qui avait eu l’occasion de s’entretenir avec le Premier ministre japonais Shinzo Abe lors du TICAD 6, a reçu pendant une demi-heure hier, la délégation JCCI/JETRO. « C’était très encourageant de la part du Premier ministre mauricien », a déclaré Tomoyuki Akamatsu. La mission a également eu mercredi soir une session de travail avec le BoI et le cabinet d’audit KPMG où il était question du régime fiscal entourant les investissements. Dans les milieux japonais, on estime que Maurice a un régime fiscal des plus attrayants. « Au niveau de la JETRO, nous voulons démontrer aux sociétés japonaises que Maurice peut leur servir de porte d’entrée pour toute percée en Afrique. Lors de notre rencontre avec le Premier ministre, il a été question du souhait de Maurice à susciter encore plus l’intérêt des entreprises japonaises », a indiqué Kimihiko Inaba, directeur exécutif de la JETRO à Johannesbourg. « Nous voulons que les entreprises japonaises considèrent sérieusement Maurice comme une plateforme pour structurer leurs investissements en direction de l’Afrique et c’est pour cela que nous aimerions approfondir le partenariat entre le BoI et la JCCI/JETRO », a ajouté Ken Poonoosamy.
La mission comprend des représentants de treize sociétés japonaises dont la Mitsubishi Corporation, conglomérat opérant dans une multitude de secteurs (finances, énergie, produits chimiques, métaux, automobile, produits alimentaires, entre autres), la Sumitomo Corporation, qui compte 50 années de présence en Afrique subsaharienne, Mitsui & Co Europe (logistique et financement de gros projets infrastucturels), Toyota Tsusho Africa (Pty) Ltd (automobile), NEC Africa (Pty) Ltd (TIC), NYK Line (transport maritime). La Bank of Tookyo-Mitsubishi UFJ Ltd a également délégué le directeur exécutif de la Corporate Research Division de Londres.
La délégation japonaise a visité hier les entreprises Terra/Terragen (sucre et énergie) et Princess Tuna (produits de la mer). Il était prévu qu’elle visite aujourd’hui les locaux d’Emtel Data Center, de Mauritius Freeport Development Co Ltd et de Toyota.