La St-Nicolas Grammar School est désormais dotée d’infrastructures en vue de collecter l’eau de pluie, et ce grâce à la collaboration de la Jeune chambre internationale City Plus et de Meritt Holdings. La cérémonie de lancement a eu lieu jeudi soir au siège de l’établissement, à Phoenix.
A l’heure où la sécheresse devient une problématique fréquente, la collecte d’eau de pluie s’impose de plus en plus comme une alternative séduisante, qui plus est facile à mettre en place. La St-Nicolas Grammar School en est en tout cas convaincue. Raison pour laquelle l’établissement a décidé de se doter d’infrastructures en vue de la collecte d’eau de pluie, aidée en cela par la Jeune chambre internationale (JCI) City Plus et Meritt Holdings. Le projet a été officiellement lancé jeudi soir lors d’une cérémonie à Phoenix.
Revenant sur la croissance du pays en termes de développement routier, de centres commerciaux et d’établissements hôteliers, entre autres, la JCI City Plus rappelle que les réservoirs existants n’arrivent plus à répondre aux besoins de la population. Bien que des rivières ont été détournées pour fournir en eau des barrages, la situation est en effet toujours la même. Pour les membres de la JCI City Plus, la collecte d’eau de pluie est « la » solution à adopter, non seulement par les ménages, mais également par les commerces, bureaux et autres établissements de l’île. Pour eux, le constat est simple : « Si 30 % des ménages se mettent à l’oeuvre en collectant l’eau de pluie, cela réduirait visiblement la pression que subissent les autorités concernant la fourniture d’eau. » Dans cette optique, la JCI City Plus a décidé de soutenir la St-Nicolas Grammar School, à Phoenix, afin de lui proposer un projet de collecte.  
Intervenant jeudi soir, Antee Mewa, présidente locale de la JCI City Plus, a indiqué que ce projet cadre avec les initiatives de l’United Nations Millennium Development Goal No 7 – Environment Sustainability. Les objectifs à atteindre sont les suivants : 1) démontrer, à l’aide de vidéos, comment une grande quantité d’eau peut être recueillie par les ménages ; 2) démontrer comment utiliser cette même eau ; et 3) encourager les architectes et les constructeurs à intégrer la collecte d’eau de pluie dans leurs projets.
Kris Ramanah, Project Director pour JCI City Plus, avance pour sa part que les Mauriciens ne prennent réellement conscience de l’importance de l’eau qu’en période de sécheresse uniquement. Revenant sur les fortes précipitations ayant touché le pays en février et mars derniers, il rappelle l’initiative « one home, one reservoir ».
Marie-Claire Heerah, directrice de l’établissement, est également revenue sur la campagne de sensibilisation effectuée avec les élèves de l’école. « Cette collaboration avec la JCI City Plus ne date pas d’hier. Nous avons déjà travaillé ensemble dans le passé. C’est à cette occasion que ses membres ont pris connaissance de la présence de notre potager et de notre jardin, gérés par nos élèves. Ces derniers ont d’ailleurs le jardinage comme matière », poursuit-elle. Pour elle, les infrastructures installées dans le cadre de la collecte d’eau de pluie apportent un « soulagement  » à l’école. Ce faisant, l’établissement pourra collecter quelque 4 000 litres d’eau. « Nous utilisons désormais cette eau pour nos toilettes ainsi que pour arroser nos plantes. Dans cette période de sécheresse, c’est très bénéfique », dit-elle. Et de se réjouir d’ailleurs de l’impact de ce projet sur les familles des élèves. « Ce sont les enfants qui inciteront les parents à collecter de l’eau de pluie pour des usages divers. Ils encourageront les plus grands à avoir la green attitude. »
Du côté de la JCI City Plus, le projet ne s’arrête pas là car celle-ci compte reproduire le projet de collecte d’eau de pluie dans les écoles Zones d’éducation prioritaire (ZEP) ainsi qu’une Green House. Et de revenir sur les objectifs à atteindre dans cette optique, notamment l’éducation des enfants sur le jardinage, tout en utilisant l’eau de pluie pour arroser les plantes de la serre et à d’autres fins.
La St-Nicolas Grammar School a également procédé à la Cambridge Young Learners Graduation Ceremony, laquelle s’est déroulée en présence du ministre de l’Éducation Vasant Bunwaree, de l’évêque de l’église anglicane Ian Ernest, du Project Director de la JCI City Plus Kris Ramanah, du représentant de Meritt Holdings Ina Chung et de la directrice du British C Council Dawn Long, entre autres.