Qui sera la prochaine Oustanding Young Person de l’année ? Les inscriptions au concours organisé par la Jeune Chambre Internationale (JCI) sont désormais ouvertes. Ce concours figure parmi les programmes organisés par la JCI dans le but de reconnaître les jeunes qui excellent dans leurs domaines et qui démontrent un certain potentiel pour devenir de véritables leaders de demain. La date limite pour le dépôt des candidatures est le 2 mai prochain.
Saluer les efforts et l’engagement des jeunes dans différents domaines, entrepreneuriat, social, commercial, médical, culturel, leaders, tel est l’objectif du concours The Outstanding Young Person (TOYP). Il s’agit un des projets phares du JCI, lancé pour la première fois en 1986 et qui est donc à sa 27e édition. Cette année le concours a pour thème « Fierte nu pei ». « Nous voulons que notre pays soit bien représenté à ce programme international qui honore les jeunes qui excellent dans leur domaine. Nous savons que notre jeunesse exceptionnelle peut servir de modèles pour d’autres jeunes à travers le monde », dit Asha Auckloo, la directrice du projet TOYP. La JCI lançait, cette semaine, l’édition 2013 du concours, lors d’une conférence de presse à l’hôtel Le Labourdonnais. En reconnaissant ces jeunes, la JCI veut les encourager à rechercher l’excellence et servir les autres, en vue d’une société meilleure. Les candidats doivent être âgés entre 18 et 40 ans.
« L’année dernière, Billy Ng a été le vainqueur de TOYP sous le thème “Zetwal nu ti zil”. En 2011, Dalilah Kalla a été sacrée et nommée parmi les dix Outstanding Young Persons du Monde (JCI TOYP) dans la catégorie du leadership humanitaire et du bénévolat pour son travail extraordinaire pour la prise de conscience de la maladie du lupus et la défense des intérêts des patients. Cette année aussi, l’équipe de JCI Maurice a pour objectif de reconnaître un Mauricien exceptionnel qui représentera notre pays sur la scène mondiale. Nous invitons les membres du public qui estiment être des modèles de la société ou ceux qui connaissent quelqu’un qu’ils peuvent désigner et qui ont excellé dans l’une des catégories suivantes à s’inscrire », explique Asha Auckloo.
Des personnalités comme Raj Dayal (1987), George Chung Tick Kan (1991), José Thérèse (2000), Olivier Bancoult (2004), Raj Chintaram (2008), Vikash Tatayah (2009) figurent parmi ceux qui, ont depuis 1986, décroché ce titre. Au niveau international, des noms très connus comme John Fitzerald Kennedy, Elvis Presley ou encore Jackie Chan figurent parmi les récipiendaires de ce prix qui a honoré près de 300 personnes de 57 nations, parfois bien avant qu’ils aient une notoriété nationale ou internationale.
« La JCI Maurice veut vraiment trouver ce Mauricien exceptionnel qui a travaillé sans cesse comme un citoyen actif, a brillé et a excellé dans l’une des catégories du concours et créant ainsi un changement positif dans la société et faisant la fierté de notre île », ajoute la directrice du projet.
Les candidats devront s’inscrire dans une seule des dix catégories définies par les organisateurs, qui peuvent être consultées sur le site JCI TOYP Maurice, http://toyp.jcimauritius.org, où le formulaire de candidature peut être téléchargé.
Cinq finalistes seront sélectionnés par un panel de juges. Ils seront jugés lors d’une entrevue avec les membres du jury qui éliront le gagnant ainsi que ses deux dauphins. Les gagnants seront récompensés lors d’une TOYP Awards Night. Le gagnant aura l’occasion de participer au concours à l’échelle internationale et de représenter Maurice à la finale mondiale, prévue en novembre au Brésil, à Rio.