De France, Jean-Alain Clency expose fièrement ses origines cholo. Reprenant le séga d’ambiance qui a jadis fait le succès de ses parents, Marie-Josée et Roger Clency, il lui apporte une note dance pour percer ailleurs. Neuf titres composent son premier album, lancé il y a quelques jours.
“Kan mama ek papa boulanze, to bizin kon kwi dipin”, lance-t-il en riant. Sorti tout chaud du four, voici Tyolo Style, pour faire savourer ce qu’il a reçu en héritage de ses parents. Si le fils de Marie-Josée et Roger Clency a décidé de s’engager sur la voie artistique, ce n’est pas pour copier ce que faisaient ses parents à l’époque. Appartenant aux légendes du séga d’ambiance dans les années 70/80, le couple Clency avait bâti sa réputation à travers une musique colorée et fortement imagée, teintée d’humour et de bonne humeur. Pour son premier album, Jean-Alain Clency évolue dans le même registre, mais le rend plus actuel. Cela donne du bon vieux séga, Tyolo à souhait, joué avec Style.