À bientôt 35 ans, Jean-Marie Agathe s’est mis en tête de parcourir le moindre recoin de Maurice. Depuis deux ans, il parcourt des lieux cultes et d’autres moins connus, à la recherche de sensations fortes et de paysages à couper le souffle. Muni de son appareil photo et de son sac de trail, l’aventurier nous donne rendez-vous au Piton de la Petite Rivière Noire.
Se hissant avec la corde, Jean-Marie est enfin au sommet du Piton de la Petite Rivière Noire. Même pas épuisé après l’ascension, il se montre plutôt calme. À 828 mètres d’altitude, la vue qui s’offre aux yeux est superbe. Les conditions sont idéales pour qu’il immortalise ce panorama hors du commun et ce moment avec son appareil photo. Debout en face du pavillon quadricolore, il a une vue étincelante de la Balise Marina à sa droite. À sa gauche, on aperçoit Le Morne et l’île aux Bénitiers.
“Mon goût de l’aventure est sans limite. Que ce soit à deux ou à plusieurs, je n’ai pas peur de me lancer”, confesse cet employé d’hôtel. Cela ne le dérange pas de refaire des parcours qu’il connaît déjà. “J’aime la nature. Cela me procure un sentiment de bien-être, de liberté et de joie de vivre. J’exerce un boulot stressant au quotidien. J’ai besoin de ce genre d’activité. Cela me permet de rester en bonne santé.”