Le ton monte et les allégations fusent à un jour de l’assemblée générale élective du Comité olympique mauricien (COM) prévue éventuellement demain à 16h30 au Gold Crest Hotel à Quatre-Bornes. Candidat à la présidence, Jean-Michel Giraud estime que cette fois sera la bonne après un échec in extremis subi en 2009 par une voix d’écart. « J’y crois, mais tout dépend de ce que vont faire MM. Moustapha Berraf et Jérôme Poivey… Mais ils ne connaissent pas qui je suis. Ils comprendront lorsqu’ils me verront. On n’a pas l’intention de céder… Ce milieu est vraiment mafieux », s’insurge-t-il. Et soutient qu’une fois installé, « je mettrai de l’ordre dans le sport mauricien… »