En dépit d’une situation de crise financière qui affecte l’industrie hôtelière, le groupe Attitude, en opération dans le circuit depuis quatre ans, tire son épingle du jeu. A ce jour, alors que d’autres opérateurs, dont les plus grands groupes, ont un taux d’occupation de 33-40 %, les hôtels du groupe Attitude sont, eux, en moyenne rempli à 50 %. Le groupe a d’ailleurs était profitable au dernier exercice financier. La recette : avoir la bonne « attitude », dit le CEO, Jean-Michel Pitot que Week-End a rencontré jeudi. Mais cela ne suffit pas, dit-il. Il faut aussi des moyens financiers, pas suffisamment mis sur la table par les autorités, à son avis, pour assurer la promotion de la destination mauricienne et attirer les touristes.