La croissance des arrivées touristiques ne rime pas avec la prospérité de l’hôtellerie, explique le président de l’Association des hôteliers et restaurateurs de l’île Maurice (AHRIM), Jean Michel Pitot, dans son journal de celle-ci, Check-in. « On croit, trop souvent, que la croissance des arrivées rime avec la prospérité de l’hôtellerie », observe Jean Michel Pitot….

Ce contenu est réservé aux niveaux :Abonnement annuel (paiement via Paypal ou virement bancaire), Abonnement mensuel (paiement via Paypal) et Abonnement pour 6 mois (paiement via Paypal ou virement bancaire)
S’inscrire
Log In