À 30 ans, Jean-Paul Shadrack est un des meilleurs handballeurs du pays. L’habitant de Plaisance à Rose-Hill est le capitaine de l’équipe de Beau Bassin/Rose-Hill, avec lequel il a été champion de Maurice neuf fois d’affilée. Il est actuellement courtisé par quelques clubs réunionnais. Cette passion pour le handball n’a d’égale que celle qu’il cultive pour la maintenance d’engins mécaniques et électriques, dont il a fait son métier depuis six ans.

Jean-Paul Shadrack, que nous avons rencontré chez lui à Plaisance, est en tenue décontractée : t-shirt, jogging et savates. Il est plutôt timide et humble. Aussitôt lancé, le handballeur se livre volontiers. “J’ai deux passions dans la vie : le handball et mon travail. Je suis Maintenance Officer dans une compagnie à La Tour Koenig. Sans ces deux choses, je ne sais pas où je serais et dans quel état. Je vis à fond ces deux passions, qui ont fait de moi ce que je suis aujourd’hui.”

Travailler avec le sourire.

Voilà six ans qu’il exerce son métier, après avoir passé quelques années à l’imprimerie. Son overall sur le dos, chaque nouveau jour de travail est une nouvelle expérience, avec son lot d’excitations. “J’adore ce travail. Chaque matin, j’y vais avec le sourire. J’ai eu la chance de trouver un emploi qui me plaît vraiment. Je n’ai pas le temps de m’ennuyer. Je passe mon temps à bricoler des machines et à les faire fonctionner comme il le faut. Lorsque j’ai mes outils en main, je suis dans mon monde. Je travaille avec le sourire.”
Ce qui lui plaît particulièrement, c’est de découvrir de nouvelles choses. Curieux de nature, il ne se cantonne pas à ses attributions mais est toujours prêt à aller un peu plus loin dans son apprentissage. C’est ainsi qu’il s’est Intéressé à la plomberie et à la mécanique. “J’aime apprendre. Quand je vois un collègue faire de la plomberie ou de la mécanique, je viens le voir travailler et je lui pose des questions. C’est ainsi que j’ai appris à pratiquer également ces deux domaines-là.”

Carrière fructueuse.

Ses horaires de travail lui conviennent parfaitement, car cela lui permet de ne jamais manquer les entraînements, qui ont lieu deux fois par semaine en moyenne. Quand nous l’avons rencontré chez lui, il trépignait d’impatience de toucher le parquet du Quorom Sports Complex, situé à moins d’un kilomètre de chez lui. “C’est un sport que je pratique depuis que j’ai 9 ans, lorsque j’ai intégré l’équipe de handball de Beau Bassin/Rose-Hill. Je faisais aussi du basket-ball en parallèle, où j’étais plutôt bon, mais j’ai dû faire un choix. On avait détecté chez moi du potentiel pour le handball et j’ai choisi de poursuivre dans ce sport.”

Cette décision a été la bonne puisque sa carrière de handballeur a été très fructueuse. Intégrant l’équipe première de Beau Bassin/Rose-Hill, qui était déjà championne de Maurice depuis huit ans, il contribue à écrire l’histoire du club en l’aidant à devenir champion neuf fois de plus consécutivement. “En 2014, je suis devenu capitaine de l’équipe, ce qui est une grande fierté pour moi.” Ses exploits sur le terrain lui valent aujourd’hui d’être courtisé par quelques clubs réunionnais. “J’espère pouvoir concrétiser un transfert bientôt. J’ai 30 ans. C’est le moment ou jamais de faire le saut.”

Ambidextre.

Jean-Paul Shadrack est un sacré bosseur. Les jours où il n’y a pas d’entraînement et hormis le week-end pour les matchs, il les consacre à la gym. Il ne se passe pas un jour où il ne fait pas d’efforts physiques. “J’aime bouger. Rester sans rien faire ne m’intéresse pas.” Jean-Paul Shadrack est non seulement un excellent joueur de handball, mais il a la particularité d’être ambidextre. Ce qui lui permet de jouer aussi bien sur l’aile droite que sur l’aile gauche, avec la même efficacité.

Après sa carrière de joueur, Jean-Paul Shadrack a la ferme intention de mettre son expérience à la disposition de la jeunesse. Histoire de transmettre son savoir aux futurs joueurs et de faire perdurer sa passion. “Le handball ne sera jamais fini pour moi. Je donnerai un coup de main là où je le peux. Je veux apporter cette expérience aux jeunes et leur léguer mes connaissances. Je veux que le niveau du handball monte. À ce propos, je pense que les autorités ont beaucoup à faire pour que le handball progresse à Maurice. On a du retard, il faut le rattraper. Dans mon quartier, il y a beaucoup de fléaux qui touchent la jeunesse. Je n’ai pas honte de dire que ce quartier est terni par la drogue. Si je n’ai jamais été tenté, c’est en grande partie grâce au handball. Lorsque je vois des jeunes, je me fais un devoir de les inviter à s’essayer au handball.”


Bio express

Situation familiale : En couple
Âge : 30
Profession : Maintenance Officer
Totem : Lion
Plus grande frayeur : Aucune
Plat préféré : Bol renversé
Film préféré : Avengers
Chanteur préféré : Gentleman


Parcours

2007-2008 : Champion de Maurice de la ligue de handball pour la première fois.
2008-2009 : Champion de Maurice pour la deuxième année consécutive.
2009-2010 : Remporte la ligue pour la troisième fois.
2010-2011 : Quatrième sacre de suite.
2011-2012 : Champion de Maurice pour la cinquième fois d’affilée.
2012-2013 : Fait un six à la suite comme champion de Maurice.
2013-2014 : Remporte son septième sacre consécutif.
2014-2015 : Huitième championnat à la suite et représente Maurice lors des Jeux des Îles de l’Océan Indien.
2015-2016 : Remporte le titre pour la neuvième fois et est élu meilleur joueur de la ligue.
2017-2018 : Termine troisième de la ligue.