Suspendu depuis le 11 octobre dernier — sa dernière monte était Act Of Valor  lors de la 32e journée — Jeanot Bardottier retourne en compétition samedi sur ordre de la Cour suprême . En effet, le Mauritius Turf Club a reçu un ordre intérimaire de cette instance, lui interdisant l’application du Demerit Points System, en attendant que le juge Hamuth n’entende les explications du MTC demain (vendredi)  et se prononce sur le fond.
Le jockey mauricien comptait  22 points au Demerit Points System — la limite autorisée pour poursuivre la compétition est de 20 points — et était ainsi suspendu jusqu’au 29 novembre (41e journée), jour ou s’achève la présente saison régulière locale.
Or, Me Gavin Glover qui défend les intêrets de Bardottier a entré une action en Cour suprême pour contester la légitimité du DPS.
Cela fait la deuxième fois en l’espace de quelques mois cette saison que le MTC se retrouve devant un cas où il doit s’expliquer sur une décision entérinée après avoir obtenu l’approbation de son conseil légal. Auparavant, il y eut la sanction émise à l’encontre de l’entraîneur Budheswar Gujadhur, qui avait écopé d’une lourde suspension de 20 journées assortie d’une révocation de licence, dans l’affaire Gemmayze Street. Il avait obtenu le droit de continuer à exercer comme entraîneur. Il est toujours en poste en attendant que le MTC n’arrive à démontrer le pourquoi de la révocation de la licence de Budheswar Gujadhur.