Remis en selle suite à un injonction déposée par son homme de loi, Me Gavin Glover, Jeanot Bardottier est retombé dans ses travers. Ce qui lui a valu une semaine de suspension et Rs 25 000 d’amende pour négligence en course. Il a cependant fait appel de sévérité de ses sanctions pour pouvoir être en selle cette semaine et défendre jusqu’au bout ses chances pour la cravache d’or.
Pour son retour en compétition, Jeanot Bardottier s’est une nouvelle fois retrouvé cloué au pilori. Le Mauricien a, pour la 7e fois cette saison, été trouvé coupable d’une faute d’interférence alors qu’il était en selle sur Southern Heights. Si on regarde le film de la course de plus près, on se demande comment il a pu commettre une telle bévue vu qu’il avait regardé en plusieurs occasions en direction de Cédric Ségeon qui pilotait Balse. En conclusion, on dira qu’il arrive difficilement à bien jauger l’espace qui le sépare d’un adversaire. Il a trouvé que c’est son cheval qui l’a pris par défaut en versant à l’intérieur alors qu’il avait les yeux rivés sur Balse. Il avait plaidé coupable de la faute qui lui fut imputée.
Jeanot Bardottier fut aussi sanctionné en deux autres occasions. L’une pour s’être présenté dans la salle de pesée que dix minutes avant la première course — il était censé être présent sur l’hippodrome une heure avant — et il écopa d’une amende de Rs 5 000.
Par la suite, il ne put monter Southern Heights au poids imprimé au programme (59,5 kg) et il pilota le cheval de l’écurie Perdrau avec une surcharge de 0,5 kg, ce qui lui valut une amende de Rs 10 000 pour avoir accepté une monte alors qu’il ne pouvait faire le poids.
Dinesh Sooful, Cédric Ségeon et Luke Currie furent aussi pénalisés pour négligence. Le premier nommé se retrouva avec une amende de Rs 30 000 pour avoir causé une gêne à Millenimesta aux 1200m de la 3e course. La faute du jockey de l’écurie Merven se situa aux 1300m de l’épreuve principale où Cherbourg fut quelque peu écrasé à l’intérieur quand Donnie Brasco se plaça devant lui.
En ce qu’il s’agit de Luke Currie, si son cheval Shoddy Nick fut maintenu à la première place de la 7e course, il devait, lui, être trouvé coupable d’avoir incommodé Glitter Star quand sa monture versa à l’intérieur en ligne droite. L’Australien s’est retrouvé avec une amende de Rs 25 000 à payer.