Jeanot Bardottier n’oubliera pas de sitôt ce samedi 27 juin 2015. En douze années de carrière — il a commencé son apprentissage sur les pistes anglaises de Newmarket et York un matin de 2003 — et avec 82 gagnants dans l’escarcelle, ce natif de Tranquebar s’est offert son premier quadruple assorti d’un premier succès classique au Champ de Mars. Le « vieux » Bulsara (neuf ans le mois prochain) l’aura mis sur orbite à la veille de ses 30 ans !
Fidelis (Rs 1400)-O’chee Pan (Rs 180)-Dustan (Rs 250)-Bulsara : c’est le quarté gagnant de « Bardo » lors de cette deuxième journée classique 2015. Il était aux anges au micro de la télévision nationale.
« J’ai beaucoup fait l’aller-retour entre Port-Louis et Floréal pour m’occuper de Bulsara. Il m’a beaucoup impressionné et c’était, selon moi, le cheval à battre dans cette course. Quand j’ai fait mon homework, j’ai constaté qu’il faisait régulièrement les meilleurs 600 mètres, surtout quand il ne portait que 58kg. Cette première victoire classique représente beaucoup pour moi, surtout en cette année où j’ai signé un contrat de jockey titulaire à l’écurie Gujadhur. C’était une grande chance pour moi et j’en profite. Je dédie cette victoire spécialement à mon défunt papa Serge. C’est grâce à lui que j’en suis là aujourd’hui. Mais je n’oublie pas mon épouse et mon fils ainsi que toute la famille Gujadhur qui me font tous confiance ».