Le 242e tirage du loto de demain soir, avec une cagnotte annoncée de Rs 90 millions, présente une caractéristique particulière. En effet, pour la première fois depuis ces cinq dernières années, la cagnotte a connu une croissance naturelle, alimentée exclusivement par les mises des clients de la Loterie Nationale et sans aucune injection de bonus. Depuis le tirage du 3 mai à celui de la semaine dernière, les détaillants du loto ont en effet enregistré des recettes de Rs 330 millions et, pour le tirage de demain soir, le “target” devrait être dans la fourchette de Rs 70 millions à Rs 80 millions. Entre-temps, le suspense sera toujours de mise quant aux prochains six bons numéros. En cas d’absence de veinard ayant validé le bon ticket, la cagnotte pour le tirage du 28 juin devrait être de l’ordre de Rs 103 millions.
Les données officielles publiées par la Loterie Nationale chaque semaine et les prévisions pour ce présent tirage confirment que les mises pour cette cagnotte de Rs 90 millions devraient se monter à environ Rs 400 millions, soit une moyenne de Rs 200 millions par mois, avec un chiffre d’affaires brut de plus de Rs 2,5 milliards en une année à ce jeu de hasard. Depuis début mai, les mises des clients ont été supérieures à Rs 30 millions chaque semaine, passant à Rs 46,8 millions à la quatrième semaine pour grimper à Rs 65,6 millions la semaine dernière.
Interrogé par Le Mauricien hier soir, Moorghen Veeramootoo, Chief Operating Officer de la société Lottotech, a fait comprendre qu’à hier soir, les mises enregistrées pour le tirage du jour étaient de l’ordre de Rs 25 millions et que la tendance semble être de mises globales de Rs 70 à Rs 80 millions. « Même si nous avons toujours conseillé à nos clients d’éviter de placer leurs mises le samedi, jour du tirage, nous avons constaté, au fil des semaines, que les opérations du samedi représentent entre 60 et 70% du chiffre d’affaires hebdomadaire », fait-il comprendre.
« Cette cagnotte a également un aspect exceptionnel dans la mesure où, pour la première fois, la Loterie Nationale se retrouve avec un jackpot de Rs 90 millions, conséquence d’un “Natural Growth” et sans aucun apport supplémentaire sous forme de bonus », fait comprendre Moorghen Veeramootoo, qui souhaite voir un ou plusieurs tickets avec les six bons numéros validés ce soir.
À ce stade, sur les Rs 330 millions encaissées depuis le dernier gagnant du jackpot fin avril dernier, le gouvernement s’est approprié une cagnotte de Rs 78,4 millions sous forme de contributions au “Consolidated Fund” pour le financement de projets classés sous l’item « bonnes oeuvres ». Au cours de cette même période, les différents gagnants des autres combinaisons des trois à cinq bons numéros se sont partagés la somme de Rs 77,4 millions.
Mais la principale préoccupation des clients reste d’identifier les bons numéros leur ouvrant la porte du jackpot. À titre d’indication, la boule No 14 est devenue la plus paresseuse car, depuis ces 20 dernières semaines, elle est restée au fond du panier. Sur 241 tirages, ce numéro n’a été tiré que 28 fois, soit parmi les trois numéros du loto les moins courants. En revanche, le No 15 est en tête de liste des numéros les plus souvent sortis, soit 49 fois, le dernier en date remontant au tirage de samedi dernier. Les cinq autres numéros les plus tirés sont le 8, le 17 (44 fois chacun), le 31 (43 fois) ainsi que le 18 et le 28 (42 fois chacun).