Ce sera sans conteste la grande rentrée pour le mouvement sportif mauricien cette semaine. Il se confirme, en effet, que ce jeudi au NPF Building de Rose-Hill,le ministre de la Jeunesse et des Sports se prépare à rencontrer les présidents ou représentants de 40 fédérations sportives à Maurice. A  priori, cette rencontre qui débutera autour de 16h sera, avant tout, un exercice de communication dans le mouvement sportif. Il n’empêche que dans les coulisses, on laisse entendre que le ministre évoquera les dotations budgétaires, les Jeux des Iles, Olympiques et de la Francophonie.
C’est plus d’une année après – la dernière rencontre MJS-fédérations remonte à décembre 2011 – que le ministre de la Jeunesse et des Sports Devanand Ritoo a décidé de réunir autour d’une table les fédérations pour engager une discussion collective. L’année 2013  s’annonce comme celle de tous les dangers pour un mouvement sportif en perte de repère et de vitesse; espérons donc que cette rencontre permettra de dégager une stratégie d’approche pour la nouvelle saison.
Pour le ministre Devanand Ritoo que nous avons interrogé vendredi soir, cette rencontre se cadre avant tout dans un exercice de communication. « A votre journal en fin d’année j’avais explicitement souligné que je rencontrerai tout au long de l’année les présidents de fédération. C’est dans l’esprit de renforcer cette proximité avec les fédérations, que j’ai tenu à organiser cette rencontre afin de démarrer la saison 2013 sur un bon pied », a-t-il expliqué au téléphone.
Reste que cette rencontre de « communication », qui pourrait être tenue en présence du président du Comité National Olympique (COM), sera sans aucun doute très vite déviée sur des sujets de préoccupations nationales.
Comme par exemple les dotations budgétaires pour l’année 2013. Un exercice qui apprenons-nous sera très vite couplé avec cette rencontre. Interrogé, le ministre Ritoo n’a pas été très bavard sur la question, mais il a précisé à Week-End que les allocations financières aux fédérations ne sauraient tarder. « Je sais que les caisses de toutes les fédérations sont plus ou moins vides. Une fois cette réunion terminée, mes officiers vont très vite s’atteler à cette tâche et puis dès jeudi, un premier contact avec les fédérations sera engagé », a indiqué Devanand Ritoo.
Rumeur contre la MFA
Questionné également sur les sommes qui seront attribuées aux fédérations, le ministre devait  préciser que « personne ne sera pénalisé ». Mais reste que les rumeurs vont bon train sur le budget qui sera alloué à la Mauritius Football Association. Il revient en effet que le budget de la Football House pourrait afficher une baisse du fait que le MJS compte prendre sous sa responsabilité le paiement des entraîneurs des centres techniques, des centres de formation et autres items qui concernent la formation. « Cela ne veut pas dire que la MFA va être pénalisée », a-t-on cherché à préciser au 3e étage de l’Emmanuel Anquetil Building.
Sans aucun doute, la préparation pour les Jeux des Iles de 2015 et les Jeux de la Francophonie cette année sera à l’agenda. « Je compte même évoquer les Jeux Olympiques avec les fédérations », précise encore le ministre Ritoo. Ce dernier, sans aucun doute, n’aura pas une réunion de tout repos eu égard aux nombreuses questions qui subsistent au sein des fédérations.
Comme par exemple celle qui concerne la situation au sein de l’Association mauricienne de Volley-Ball. Nous apprenons, en effet, que le ministre a diligenté le Senior Sports Officer Samoo Pillay pour mener une enquête sur le déroulement de l’assemblée générale du 27 décembre. « Ma préoccupation c’est de voir si les lois de Maurice ont été respectées. Au cas contraire, nous n’hésiterons pas à agir avec la même fermeté qu’avec la fédération de natation », a ajouté le ministre Ritoo.