Lindsay Morvan s’est appesanti sur des sujets touchant à l’actualité politique lors de la conférence de presse du PMSD jeudi dernier à l’Hotel St-George à Port-Louis. Les points abordés ont été les élections municipales et l’attitude du gouvernement et de l’opposition face aux développements apportés par le gouvernement PTr/PMSD.
Si le PMSD par la voix de son directeur de communication, Lindsay Morvan se montre confiant de sa « bonne performance » qu’il prévoit pour les élections municipales, il fait appel à la population pour que celle-ci place sa confiance en le parti bleu. Il assure également qu’il y aura plus de femmes candidates pour les municipales, qu’il y en a eu dans le passé. Le porte-parole des bleus reste néanmoins confiant car, dit-il, « nous savons que les Mauriciens peuvent faire la différence entre démagogues et réalistes ». Il indique également que le programme pour les élections municipales ne différera pas grandement de celui des élections générales, qui, dit-il, a pour objectif de « travailler pour tous les citoyens et pour que la société en entier trouve satisfaction », ce qui est aussi la motivation de l’Alliance PTr/PMSD. Et de terminer en lançant un appel: « Nou pe demann population fer nou confiance. »
Il a fait par ailleurs mention des divers développements qui ont été concrétisés grâce au travail du gouvernement actuel, notamment des projets d’infrastructures, les différents exploits qu’a réalisé Maurice sur le plan régional du côté économique évoquant le titre du Best Finance Minister of Africa qui a été discerné à Xavier-Luc Duval. Il veut ainsi souligner que le gouvernment actuel, malgré la situation économique difficile, a su faire un effort particulier.
Le porte-parole des bleus salue par ailleurs le travail de la Police sur les arrestations dans les affaires de trafics de drogue. Et il souligne également que c’est avec une cohésion et une coordination entre gouvernement central et gouvernement régional (municipalités) ainsi que Rodrigues, que les choses pourront avancer, et ce malgré l’autonomie de ces entités.
Autre volet de sa conférence de presse : lesdites hypocrisie et attitude démagogique du MMM. Selon les bleus, « Béranger veut la chute de l’économie du pays dans le seul but de justifier les failles du gouvernement actuel pour qu’il puisse venir, lui, berner les gens en leur disant de voter pour son parti car il croit, lui, pouvoir régler tous les problèmes ».
« MMM fort lor met lak ek met bar dan larou apre li dir ena frein. Me kan li ti o pouvwar, pa ti ena devlopman », a fait remarquer Lindsay Prosper. Pour le PMSD, le gouvernement actuel ne fait pas que parler, mais il agit par des actions concrètes. Dans la même foulée, le PMSD accuse le MMM de montrer « du mépris envers certainess sphères de la société mauricienne », il faisait ainsi mention notamment de la situation dans des faubourgs et des cités dans le pays.