Le vice-Premier ministre Xavier-Luc Duval a remis un chèque d’une valeur de Rs 159 300 à Jane Constance hier matin. Cette somme lui permettra de poursuivre deux années de scolarité à l’école Saint-Nicolas. Pour Xavier-Luc Duval, cette jeune non-voyante est « un exemple pour la société » mauricienne.
La chanteuse Jane Constance, aveugle de naissance, prépare un album et prévoit un concert le 8 août prochain. Pour autant, elle souhaite devenir plus tard avocate afin, dit-elle, de défendre les droits des handicapés. « Avoir un handicapé dans son entreprise est une bénédiction », affirme Xavier-Luc Duval. Il ajoute : « Je lance donc un appel aux employeurs. Il faut donner aux handicapés leur chance dans le monde du travail, car ils ont des qualités insoupçonnées. »
Enfant unique, Jane s’est initiée à la musique dès l’âge de cinq ans. Mais la révélation viendra plus tard, soit en 2010, lors du concert de Dave, finaliste mauricien de l’émission française La Nouvelle Star. Elle suivait alors des cours de chant et de piano avec Dominique Tobie, au Music Lab, à Rose-Hill. Lors de ces prestations scéniques, l’adolescente est toujours accompagnée de son père, qui la suit, et avec une grande fierté, partout où elle va. Cette jeune fille, très populaire aux pays et qui touche le coeur de ceux qui l’entendent, enchaîne les prestations dans divers événements – tel le concours Miss Mauritius ou encore quelques Graduation Ceremony – pour partager son talent. En avril de l’année dernière, grâce à la Global Rainbow Foundation (GRF), la jeune chanteuse avait assuré deux heures de concert au conservatoire François Mitterrand.
Avec son timbre de voix extraordinaire, l’adolescente de 14 ans a fait la fierté de Maurice en se produisant à Paris en décembre dernier à l’occasion de la Journée internationale des Personnes handicapées. Le concert s’est tenu en présence de membres de l’UNESCO et de plusieurs personnalités oeuvrant pour la reconnaissance et l’intégration des handicapés.