Vive la rentrée ? Tu parles ! La reprise des classes est ce que l’on appelle en psychologie un « stresseur », c’est-à-dire un événement qui provoque un changement d’équilibre et qui va donc mobiliser nos ressources, exiger une certaine adaptation. Depuis ton plus jeune âge, tu connais le stress parce qu’il te faut gérer les études, les leçons particulières, les échecs des examens, sans compter les nombreux désaccords avec les parents… Bref, des situations et des épreuves qui se transforment dans ta tête en « gros stress ». Tu te dis stressé, mais sais-tu ce qu’est le stress ? Le stress est une réponse innée de l’organisme visant à assurer sa survie. Le stress se définit parfois par l’agent qui le provoque, et devient ce qui nous tend, ce qui nous écrase. Pendant ton année scolaire, il se peut que tu sois dépassé face aux pressions des examens, des activités parascolaires et les pressions de ta performance académique. Sans compter les autres sources de stress à la maison qui s’ajoutent à la liste. Pas de panique, Week-End t’aide à comprendre ce malaise qui touche de plus en plus les étudiants.
Le stress est une réaction tout à fait normale qui permet de continuer à bien fonctionner pendant les périodes difficiles. C’est le moyen que choisit l’organisme pour se défendre contre la pression émotionnelle et physique. Il est vrai que le stress engendre des sensations désagréables, mais en comprenant mieux de quoi il retourne, tu retrouveras la voie du bien-être. Par conséquent, aussi terrible soit-il, le stress a aussi son bon côté. La réaction de stress, également appelée réaction de fuite ou de combat, est cruciale en situation d’urgence. Grâce à elle, par exemple, on est dicté pour s’écarter du chemin pour éviter d’être fauché par une voiture. Toutefois, à long terme le stress peut avoir des effets négatifs sur notre état physique et mental.
Aller à la source du stress
Pour mieux gérer son stress, voici quelques conseils :
Première chose à faire, il faut aller à la source de ce stress. Chaque personne est différente et réagit différemment face à une même situation. Il n’y a pas de règle stricte, mais il existe toutefois des facteurs de stress reconnus. En plus des problèmes personnels liés à la période d’adolescence, les exigences de la vie scolaire peuvent venir s’ajouter à la liste. Tu ne dois pas hésiter à trouver du soutien et une aide auprès d’un adulte.
Voici une liste des facteurs de stress qu’on peut retrouver chez un adolescent :
– Exigences scolaires
– Déménagement ou changement d’école
– Participation à un trop grand nombre d’activités
– Conflit avec les amis
– Sentiment d’insécurité suscité par le voisinage
– Séparation ou divorce des parents
– Décès d’un être cher
– Problèmes financiers familiaux
– Problèmes de coeur (déception amoureuse)

Le corps réagit bien au stress et de diverses façons. Le stress peut donc s’exprimer à travers le pouls, la respiration et le métabolisme qui s’accélèrent, et augmente ainsi la tension artérielle. De plus, les pupilles se dilatent et améliorent donc la vision, le foie libère une partie du glucose emmagasiné pour donner plus d’énergie. Autre réaction du métabolisme face au stress, la transpiration, qui aide à rafraîchir son corps. Toutes ces actions contribuent ainsi à réduire la pression du moment.
Comment savoir si on est stressé ? Les signes symptomatiques varient d’une personne à l’autre. Le stress peut contribuer à un problème de mémoire et de concentration. Du côté émotionnel, tu peux te sentir anxieux, agressif ou impatient. Tu te sens déprimé, coupable, fatigué ou à bout de nerfs ; tu as mal à la tête et à l’estomac, et de la difficulté à dormir ; tu ris ou tu pleures sans raison ; tu rejettes la responsabilité de tes ennuis sur le dos des autres ; tu ne vois que le côté négatif des choses ; tu souffres de nausée, diarrhée, constipation, de perte ou prise de poids, ou tu n’éprouves plus d’attrait pour ce qui te plaisait auparavant. Tu peux également avoir des troubles du comportement. Par exemple, manger et dormir beaucoup plus ou moins que d’habitude, s’isoler, fuir ses responsabilités, et se ronger ses ongles constamment.
Comment faire face au stress ?
Que tu le veuilles ou non, le stress fait partie intégrante de la vie de tous les jours. Si tu ne peux pas y échapper, tu peux au moins tenter de l’atténuer. Entre le plaisir et la détente, savoir faire une pause et bien dormir, plusieurs stratégies sont efficaces pour ce qu’on appelle gérer son stress.
Prends soin de toi. Tu adores les boissons gazeuses et le « grignotage » ? En période de stress, il vaut mieux fournir à ton organisme ce dont il a besoin en mangeant sainement. Un régime alimentaire nutritif et de l’exercice régulier peuvent t’aider à composer avec le stress et soulager la tension.
Repose-toi et dors. Il faut réapprendre à dormir. L’horloge biologique des adolescents incitent généralement à veiller tard et à dormir jusqu’à midi. Mais quand il faut que tu te lèves tôt pour aller à l’école, les heures de sommeil ne suffisent pas à assurer la bonne marche de ton organisme et de ton cerveau. Tu risques également de manquer de concentration en classe.
Organise-toi. Pour éviter de stresser à la veille des examens, n’attends pas la dernière minute. À la rentrée, prépare un emploi du temps pour tes révisions. Cela te permettra d’éviter le « gros stress » avant les examens.
Fais un choix. Étant jeune, tu voudras sûrement t’inscrire dans des clubs de ton école, entrer dans une équipe de foot ou un groupe de musique. Au final, tu ne sauras plus où donner de la tête. Fais un choix et laisse tomber une activité ou deux.
Sois réaliste. N’en demande pas trop à ton entourage. Si tu t’attends à ce que tes amis et ta famille soient parfaits, tu ne fais qu’accroître ton niveau de stress, surtout si tu vises toi aussi la perfection. Tes attentes doivent être raisonnables.
Prends le temps de rire. C’est connu, le rire aide à la détente. Le rire amène l’organisme à produire des endorphines, qui est un opiacé naturel. C’est ce qui fait que l’on se sent bien lorsqu’on rit. Pour éviter le stress et une saturation de la mémoire, prenez le temps de rire un bon coup. Voir une bonne comédie de temps à autre, pour se changer les idées et se mettre en meilleure disposition pour la suite des révisions peut s’avérer efficace.
Fais du sport. Le sport permet de se détendre, de s’aérer et se changer les idées. Ne reste pas constamment enfermé dans ta chambre le nez plongé dans tes livres. Joue un peu au foot, fais de la marche à pied, cours… Plus tu te sentiras en forme, mieux tu seras disposé à travailler.
Respire. Avec le stress, les muscles de l’abdomen se contractent, les battements du coeur sont plus rapides, la respiration devient difficile. La pratique de la respiration abdominale permet de détendre les muscles, de calmer l’organisme et d’apporter une meilleure oxygénation. La respiration profonde et les exercices de relaxation sont des moyens simples mais très efficaces de soulager le stress, qui ne ne demandent que cinq minutes.