Il aura suffi de cordes à sauter, de quelques capsules, d’élastiques de toutes les couleurs, d’une roue et de lasam bisiklet pour découvrir un sourire sur le visage d’une dizaine de Ti-Marmit. Guidée par Alain Muneean et Aurélie Eleonore, Scope s’est amusée aux jeux d’antan dans la cour de récré d’Abaim… Là, où les grandes personnes gardent une âme d’enfant et où les enfants apprennent en riant l’adresse, la coordination et les chiffres…
La corde à sauter… de joie. Un moment de partage et de franche rigolade, dont seuls les enfants détiennent le secret.