Les Mauriciens Steward Pharmasse, Fidzerald Rabaye, Olivier Lecourt et Yoan Pirogue n’ont pu disputer le contre-la-montre par équipes hier aux Jeux d’Afrique. La raison : des vélos qui ne sont pas arrivés à temps.
Maurice n’a donc pu défendre sa médaille d’argent acquise en 2011 à Maputo. Une déception pour le camp mauricien, qui a dû regarder les autres pays s’élancer de la rampe. En fait, les vélos de contre-la-montre sont restés à Dubaï. Les Mauriciens avaient eu la garantie qu’ils arriveraient jeudi. Mais le délai pour les récupérer et les remonter étant trop court, il a fallu faire l’impasse sur l’exercice par équipes.
Pour en revenir à la course, il n’y a pas eu de surprise. Comme en 2011, les Sud-Africains Gustave Basson, Hendrik Kruger et Shaun-Nick Bester ont dicté leur loi sur le parcours, bouclant les 25 km en 29’31″96. Les Algériens Abderrahmane Mansouri, Abderrahmane Bechelaghem, Nassim Saidi et Adil Barbari ont pris l’argent à 18 secondes des vainqueurs, terminant les 25 km en 29’50″54.
Les Rwandais ont pour leur part pris la médaille de bronze, avec Janvier Hadi, Jean Bosco NSengimama, Joseph Areruya et Valens Ndayisenga terminant les 25 km de l’épreuve en 30’30″19, soit à 58″23 des Sud-Africains.
Chez les dames, la surprise est de taille avec la victoire du Nigeria devant les Sud-Africaines. En effet, Rosemary Marcus, Gladys Tombrapa et Happy Okafor ont bouclé les 25 km en 37’12″19, soit 4″43 de mieux que les Sud-Africaines Lise Olivier, Catherine Colyn et Heidi Dalton. Les Éthiopiennes Sendel Tewele, Tesfoam Gebru, Gebre Beyene et Asmelash Kidane prennent la troisième place en 37’22″28.
La deuxième journée de compétition se tient aujourd’hui, avec le contre-la-montre individuel. Olivier Lecourt et Fidzerald Rabaye en masculin et Kimberley Lecourt en féminin tentent de conjurer le mauvais sort, avant d’attaquer la course en ligne demain.