Les Jeux des îles terminés, les projecteurs sont maintenant braqués sur la 10e édition des Jeux d’Afrique prévue au Mozambique du 3 au 17 septembre. Une échéance qui réunira un nombre intéressant de sportifs mauriciens, soit 59, regroupés en treize disciplines. La majorité de ces sportifs était présente, hier en début de soirée, à l’hôtel The Link à Ébène, pour un dernier rassemblement.
Si Judex Lefou avait écrit l’histoire en 1987 à Nairobi en devenant le premier sportif mauricien à décrocher une médaille d’or à une édition des Jeux d’Afrique, la meilleure moisson a été réalisée huit ans plus tard à Harare. Soit trois médailles d’or acquises grâce au boxeur Richard Sunee, à l’haltérophile Gino Sooprayen et à la judokate Priscilla Chery.
Une telle moisson est-elle envisageable cette fois, surtout avec une très forte concurrence ? Le ministre de la Jeunesse et des Sports, Devanand Ritoo, a voulu positiver lors de son intervention. « Il faudra maintenir le déclic des Jeux des îles. Vous devrez être de vrais ambassadeurs et faire montre de détermination et de volonté. En restant concentrés sur vos objectifs, vous pourrez vous surpasser pour obtenir le maximum de médailles. » Une façon selon lui de justifier les investissements du gouvernement et du secteur privé.
De son côté, Philippe Hao Thyn Voon, président du Comité olympique mauricien, a également demandé aux athlètes de redoubler d’efforts. « Ces Jeux ne sont pas de moindre importance, car certaines disciplines seront qualificatives pour les Jeux Olympiques de Londres », a-t-il fait remarquer.
Giandeev Moteea, également présent à cette fonction, a de son côté soutenu que cette manifestation permettra de consolider le sens d’appartenance et de resserrer les liens entre les sportifs des différentes disciplines. « Restez soudés comme à Mahé, car vous aurez un nouveau défi à relever face à des adversaires de taille », a ajouté le président du Club Maurice.
Il est à noter que dans le cadre de ce déplacement, deux commanditaires ont apporté leur soutien. Il s’agit du main sponsor, la Barclays Bank, et du Mauritius Union Group, qui ont contribué à hauteur de Rs 1,5 million et de Rs 250 000 respectivement. Ravin Dajee, Managing Director de la Barclays, et Kris Lutchmeenaraidoo, Chief Executive de Mauritius Union, ont souligné l’apport de leur compagnie respective dans la chose sportive.
Il est également à signaler que Maurice sera également représentée au niveau du handisport, notamment chez les visually handicapped, avec Richard Souci et Helnathan Marandel, et chez les physically handicapped par l’entremise de Jean-Cédric Ravet et Marie-Priscilla Mustapha.