Maurice participera du 22 au 31 mai prochain à la deuxième édition des Jeux d’Afrique de la Jeunesse qui se déroulera à Gaborone au Botswana. Une compétition au cours de laquelle les locaux seront représentés en athlétisme, badminton, basket-ball féminin (trois contre trois), boxe, haltérophilie, judo, natation, tennis, tennis de table, triathlon et  volley-ball. Au total, ils sont 72 athlètes présélectionnés dont les noms ont déjà été envoyés au comité organisateur avant la date limite qui était fixée au 28 février. De ces 72 athlètes, ils seront ensuite une bonne vingtaine à mettre le cap sur Gaborone pour défendre les couleurs locales.
Des 22 disciplines inscrites au programme de ces deuxièmes Jeux d’Afrique de la Jeunesse, les vainqueurs des différentes épreuves en athlétisme, natation et basket-ball décrocheront leurs billets pour les Jeux olympiques de la Jeunesse qui se dérouleront du 16 au 28 août, à Nankin en Chine. Soulignons que cette compétition est réservée aux jeunes de moins de 18 ans et  ceux qui atteindront 18 ans pendant l’année des Jeux. Il convient de souligner que Maurice possède quelques bonnes chances de médailles au cours de ces Jeux à l’image d’abord de Julien Paul en badminton, lequel a réalisé une très belle saison 2013 avec entre autres deux médailles d’or aux Internationaux d’Afrique du Sud, en décembre dernier, notamment en double aux côtés de Atish Lubah et en simple.
Les chances mauriciennes sont aussi réelles en tennis avec la jeune Emmanuelle de Beer. Cette dernière se trouve depuis le début de l’année en préparation dans le réputé centre Chris Evert à Miami en Floride (États Unis). Il va sans dire que ce passage lui sera très bénéfique en vue de cette compétition à Gaborone. En natation également, Maurice pourrait bien faire avec les Élodie Poo Cheong et Emily Chan Chee, deux nageuses qui possèdent des qualités pour bien faire. Idem en haltérophilie où Anthony Vadanamoothoo, malgré ses 15 ans, est capable à réaliser une bonne performance.
A noter qu’au niveau des officiels et accompagnateurs, on note que 27 noms ont été soumis au comité organisateur. De ces 27, pas tous feront le déplacement. Ce qui est sûr en revanche, c’est que Elvis Bonne fera le déplacement en tant que chef de mission. Idem pour Philippe Hao Thyn Voon, président du comité olympique mauricien, Vivian Gungaram (COM) et Samoo Pillay du ministère de la Jeunesse et des Sports.