Le programme des deuxièmes Jeux d’Afrique de la Jeunesse prévus du 22 au 31 courant à Gaborone au Botswana, a été revu et approuvé par le comité organisateur, il y a deux semaines. Le président de l’Association mauricienne d’Athlétisme (AMA), Vivian Gungaram était d’ailleurs en mission dans ce pays en tant que membres de la Confédération africaine d’Athlétisme (CAA) pour régler certains aspects techniques liés au programme et aux équipements. Il a indiqué à Week-End que la cérémonie de clôture qui était initialement prévu à 16h se déroulera une heure plus tôt, cela afin de faciliter le retour du public à leurs domiciles. A noter que cette compétition de l’Association des comités nationaux olympiques d’Afrique (ACNOA) verra la participation de plusieurs pays, dont Maurice qui sera présente dans 11 discisplines sur les 22 retenues.
Après la fermeture des engagements au 31 mars et le nombre définitif des engagés, Vivian Gungaram et les membres du comité organisateur  se sont rencontrés à Gaborone pour revoir le programme. C’est ainsi que les compétitions en athlétisme qui devaient prendre fin dans l’après-midi du 31 se termineront le matin. « Cela afin de donner plus de temps aux organisateurs de mettre en place les préparatifs pour la cérémonie d’ouverture. Le fait que cette cérémonie débutera à 15h au lieu de 16h, facilitera le retour des spectateurs chez eux », a déclaré Vivian Gungaram.
Pour ce qui est des équipements, Vivian Gungaram a indiqué que tout est en bonne voie. Un accord a même été signé avec la firme belge de TimeTronics qui assurera la gestion des résultats et qui sera responsable du chronométrage. Le président de l’AMA a ajouté que le Village des Jeux sera situé à l’université de Gaborone et que pour bouger d’un site de compétition à un autre , il faudra compter cinq minutes à pied. « Les participants à ces Jeux n’auront pas à se plaindre puisque tous les sites de compétitions sont à proximité du Village des Jeux. Il n’y aura donc aucun problème à ce sujet », a-t-il précisé.
D’autre part, Vivian Gungaram a indiqué que le stade de l’université de Gaborone a été homologué par la International Association of Athletics Federations (IAAF) pour la tenue des compétitions. Ce stade a reçu la norme classe B, alors que pour ceux de classe A, ils sont aptes à accueillir les grandes compétitions telles que les Jeux olympiques et autres Championnats du monde. En parlant d’athlétisme toujours, Vivian Gungaram a indiqué que deux séances de recyclage sont prévues à l’intention des officiels, soit du 20 au 23 courant, puis du 24 au 27. « Ces officiels avaient été formés en 2011 dans le cadre des Championnats d’Afrique juniors. Si je ne peux pas faire le déplacement, je déléguerai quelqu’un d’autre », a-t-il fait ressortir.
Par ailleurs, Vivian Gungaram a indiqué que les conditions d’hébergement à l’université de Gaborone sont bonnes. Il dira en revanche que les participants devraient se munir de leurs trousses de toilette, aussi bien que des vêtements chauds et des serpentins et autres anti-moustiques. « Je dirai aussi que les athlètes seront au nombre de deux par chambre. Les conditions sont bonnes au Village des Jeux et j’ajouterai que les insfrastructures sont également de bonnes qualités », a-t-il indiqué. A noter que Maurice sera présente dans 11 disciplines, notamment athlétisme, badminton, basket-ball à trois, boxe, haltérophilie, judo, natation, tennis, tennis de table, triathlon et volley-ball.