C’est une très jeune équipe qui défendra les couleurs mauriciennes dans la compétition de tennis des 10es Jeux d’Afrique. En effet, on y retrouve Dylan Foo Kune et Julien Min Fa, tous deux âgés de 15 ans, en masculin, et Sohinee Ghosh, 17 ans et Emmanuelle de Beer qui aura bientôt 14 ans, en féminin.
C’est aujourd’hui que le coup d’envoi des compétitions de tennis sera donné avec le simple et le double. Le tournoi individuel prendra fin jeudi prochain, 15 septembre, alors que le tournoi par équipes se tiendra les 16 et 17 courant.
Emmanuelle de Beer est en pleine progression et sa victoire en simple dans le récent Mauritius Open ITF U18 tenu à Petit Camp lui a certainement donné confiance. Lors du Petit Camp Open qui a suivi, elle a atteint les demi-finales.
« J’ai fait deux bons tournois ITF U18 et j’ai maintenant les yeux riv?s sur les Jeux d’Afrique. Je vais affronter des joueuses beaucoup plus ?g?es que moi et je n’aurais donc absolument rien ? perdre. Je vais essayer d’?tre positive et profiter de l’exp?rience qui s’offre ? moi. Je me ferai aussi une joie de jouer en double aux c?t?s de Sohinee (Ghosh) », a confié Emmanuelle.
Tout comme celle-ci, Dylan Foo Kune et Julien Min Fa ont participé aux deux tournois ITF U18 organisés à Petit Camp et ont donc pu se mettre dans le rythme même s’ils ont été sortis assez tôt. Quant à Sohinee Ghosh, elle est la plus expérimentée du groupe. Elle n’évolue plus sur le circuit ITF junior depuis quelques temps mais connaît l’atmosphère qui entoure une grande compétition. Car il ne faut pas oublier qu’elle a pris part aux Jeux du Commonwealth à New Delhi en Inde en octobre de l’année dernière.
Les quatre joueurs qui sont accompagnés de l’entraîneur national, Jean-Marc Randriamanalina, incarnent l’avenir du tennis local et le rendez-vous mozambicain leur sera, à n’en point douter, très bénéfique pour la suite de leur carrière.