Après la compétition par équipes, place maintenant aux tableaux individuels en tennis de table aux Jeux africains au Congo-Brazzaville. Les Nigérians et les Égyptiens semblent les grands favoris pour truster les premières places.
Quand on sait qu’un ticket pour Rio 2016 se trouve au bout des quarts de finale, on espère voir les Mauriciens arriver parmi les huit meilleurs Africains. En tout cas, le niveau est relevé. L’Égypte et le Nigeria, sans oublier les autres pays du nord de l’Afrique, ne semblent pas prêts à laisser la place aux autres.
Dans cette quête d’un sésame pour les JO, il faudra d’abord que les Mauriciens passent les premières étapes de la compétition. En simple hommes, Miguel Inguil en découdra avec le Togolais Soudes Alassi et Allan Arnachellum se mesurera au Lybien Hisham Larifi. Quant à Jason Pontoise, il a bénéficié d’un bye au premier tour.
En double hommes, les choses seront un peu plus compliquées pour le tandem Allan Arnachellum-Jason Pontoise. En effet, ils auront en face d’eux le duo Larbi Bouriah-Sofiene Mohamed Boudjadja. Chez les dames, Isabelle Chowree et Widaad Gukhool devront venir à bout de la paire angolaise Ruth Tavares-Isabel Albino en premier lieu.
Les meilleures chances mauriciennes résident en double mixte, où trois paires sont engagées dans la compétition. Les jeunes Miguel Inguil et Pratna Jalim, associés pour l’occasion, se mesureront d’entrée aux Nigérians Bode Abiodun et Rashidat Ogundele. Jason Pontoise et Isabelle Chowree, pour leur part, affronteront les Kenyans Anthony Ringui et Della Njani. Le troisième tandem, composé de Widaad Gukhool et Allan Arnachellum, devra affronter les Beni Lukatikisu et Ruth Nkunda, de la République démocratique du Congo.
À l’heure où nous mettions sous presse, le tirage au sort pour le simple dames n’était pas encore disponible.