Depuis le début de l’année, le Comité d’organisation des Jeux (COJI), sous l’égide du ministère de la Jeunesse et des Sports (MJS), a lancé sa campagne de mobilisation pour rallier toute la population à la fête qui débutera le 19 juillet. Les semaines à venir s’annoncent riches en activités pour intensifier l’esprit des Jeux et rallier tous les Mauriciens. Une mobilisation afin de soutenir et d’encourager les athlètes sélectionnés qui défendront le quadricolore.

C’est ce vendredi 31 mai que sera dévoilée la chanson des Jeux des Îles de l’Océan Indien 2019. La cérémonie se tiendra au Théâtre Serge Constantin et sera diffusée en direct sur la chaîne nationale et en simultané sur les radios, entre 19h et 20h. Le/la grand(e) gagnant(e) de cette compétition, ouverte aux auteurs, compositeurs et interprètes de la République de Maurice, fera ou feront partie des têtes d’affiche lors de la sixième et avant-dernière Mobilisation Moris 19 qui se tiendra le 21 juin au Plaza à Rose-Hill pour la toute première interprétation en live devant les Mauriciens.

Faire monter la mayonnaise.

Cela fait déjà plusieurs mois que le Comité d’Organisation des Jeux des Îles (COJI), sous l’égide du ministère de la Jeunesse et des Sports (MJS), travaille à faire de cette dixième édition des Jeux des Îles un événement exceptionnel. Depuis le début de l’année, la campagne de mobilisation auprès des Mauriciens s’est intensifiée. Elle est menée de façon plus régulière et accrue sur le terrain. Selon Fabien Hector, Advisor on Information Matters au MJS, le but est “de bien monter et faire prendre la mayonnaise avant le début des Jeux. À ce jour, le Comité et le ministère sont très satisfaits des retours très positifs obtenus lors de nos déplacements et activités menés à travers l’île. Ceci nous encourage à innover davantage, surprendre et ajouter des nouveautés et autres surprises pour que la liesse soit définitivement inédite et du jamais vu”.

La jeunesse, une cible indispensable.

Avec cette troisième organisation des Jeux des Îles de l’Océan Indien, le comité d’organisation, présidé par le ministre Stephan Toussaint, a souhaité placer la barre très haut dans la quête de “Jeux 5 étoiles”. Outre la stratégie habituelle de communication dans la presse écrite, les radios et les tableaux d’affichage, une forte présence sur les réseaux sociaux “permet d’informer en temps réel de tout ce qui se fait et d’attiser l’intérêt des Mauriciens”.

Avant le coup d’envoi des quatorze disciplines retenues pour ces Jeux 2019, la mascotte Krouink n’a pas vraiment de répit : elle effectue le tour de l’île pour rassembler les Mauriciens. La cible principale de la mobilisation étant “les jeunes”, souligne Fabien Hector. “Nous avons prévu des activités dans pas moins de 144 collèges, avec un déplacement presque quotidien, où l’on parle des Jeux avec la présence d’anciennes gloires et anciens médaillés. Les jeunes sont très réceptifs et sont un atout dans cette campagne de promotion autour des Jeux.”

Le relais de la flamme.

L’autre point fort de la dernière ligne droite sera le parcours de la flamme, à partir du 6 juillet. Le parcours, la torche et le programme détaillé seront annoncés le 14 juin. Un rendez-vous très important pour le COJI et le MJS. “Il viendra connecter tous les Mauriciens. Le concept autour du relais a été revu, avec plusieurs surprises et des fêtes populaires dans les endroits où passera la flamme.”

Le 5 juillet, une délégation accompagnera le ministre Stephan Toussaint à l’île sœur pour récupérer la flamme de cet événement sportif qui regroupe sept îles de l’océan Indien : Madagascar, Seychelles, Maldives, Comores, Mayotte, Maurice et Réunion. Une petite cérémonie protocolaire à l’aéroport sera organisée le 6 juillet, avant de prendre la direction de Rodrigues. Après une demi-journée dans différents endroits, la flamme viendra illuminer un grand concert populaire au stade de Camp du Roi. Du 7 juillet jusqu’à la cérémonie d’ouverture des Jeux des Îles, le Torch Relay invite “tous les Mauriciens à donner déjà un aperçu de leur présence aux athlètes”.

Billet d’entrée entre Rs 100 et Rs 300.

L’esprit des Jeux est déjà présent et la liste des athlètes dans les compétitions est connue. Les organisateurs peuvent “compter sur le fait que les Mauriciens ont toujours su montrer leur intérêt pour les Jeux des Îles. C’est vraiment spécial et c’est donc à nous de ne pas lésiner sur les moyens pour que la population, des plus petits aux plus âgés, puisse participer à sa façon à cette dixième édition”.

En attendant le dernier concert sur le terrain de football à Grand-Baie, le 24 juin, la billetterie sera ouverte en ligne à partir du 1er juin sur le réseau Otayo. Le tarif sera de Rs 100 (majoritairement) à un maximum de Rs 300. Les autres points de vente seront ouverts par la suite. Les organisateurs ont déjà enclenché des réunions avec la NTA pour la disponibilité des transports en commun afin “de permettre le déplacement des Mauriciens sur les différents sites de compétitions”.