L’athlétisme a toujours fait honneur au pays lors des différents Jeux auxquels la République de Maurice a pris part. Cette année encore, les consignes seront les mêmes, car pour l’entraîneur national Joel Sévère, l’objectif sera de se qualifier pour deux, voire trois demi-finales, avant de viser ensuite une place en finale. Selon lui, le groupe est soudée et tout le monde a envie de très bien faire. Ce qui est de très bon augure à l’entame d’une compétition aussi relevée qu’est les Jeux du Commonwealth.  
La confiance est de mise du côté de l’Association mauricienne d’Athlétisme (AMA) et de ses entraîneurs, plus particulièrement auprès de Joël Sévère. La raison est toute simple: les athlètes retenus pour ces Jeux ont eu l’occasion de participer à des stages et compétitions à l’étranger et se sont mêmes imposés dans leurs spécialités respectives. Pour d’autres, c’était l’occasion de réaliser leurs meilleures performances personnelles. « A quelques jours du début des Jeux, je peux dire que nous sommes satisfaits de la façon dont la préparation s’est déroulée. De plus, nous avons eu un camp d’entraînement à Maurice en décembre, puis un autre en février en Afrique du Sud. Ces deux stages nous ont grandement aidés », a-t-il déclaré.
Ce qui le rejouit le plus, c’est que des athlètes comme Elvino Pierre Louis, Jonathan Permal ou encore Jessika Rosun ont tous gagné lors des compétitions à l’étranger. « C’est vraiment très encourageant pour l’entraîneur et l’athlète lui-même. Ces compétitions permet de mieux se situer et de s’améliorer ensuite », a-t-il ajouté. Ce que l’entraîneur national trouve intéressant, c’est qu’Elvino Pierre Louis a même battu son propre record national au lancer du disque avec une performance de 55m48 (Ndlr: ancien record 54m68) lors du récent meeting de La Réunion. Jessika Rosun a, elle, réalisé sa meilleure performance personnelle avec 50m13 en Afrique du Sud. Aux Jeux de la Francophonie en France, l’année dernière, elle avait remporté le bronze avec une performance de 49m26, alors que cette année, elle a toujours lancé au-dessus de 48m.
Annabelle Lascar a, elle aussi, réalisé sa meilleure performance au 800m avec un chrono de 2.05:93, alors que sa meilleure performance était de 2.05:93. « Nos athlètes se sont tous bien préparés et ce que nous attendons d’eux maintenant, c’est qu’ils réalisent tous de bonnes performances. Nous espérons aussi que deux ou trois athlètes atteindront les demi-finales. Je souhaite aussi qu’on puisse ensuite atteindre des finales surtout une dans une épreuve de sprint », a expliqué Joël Sévère. Il a ajouté qu’il sera aussi très heureux si Jessika Rosun et Elvino Pierre Louis terminaient parmi les douze meilleurs de leurs spécialités.
Il convient de souligner que l’AMA s’attend également à une bonne performance du sprinteur Jonathan Permal. Ce dernier a entamé sa deuxième saison au High Performance Centre de la International Association of Athletics Federation(IAAF) de Kingston, au Jamaïque. A son retour à Maurice à la mi-juin, il a participé aux Championnats nationaux juniors et remporté le 100m et 200m. Athlète ayant un énorme potentiel, il devrait pouvoir bien faire et le voir atteindre une demi-finale constituera déjà une bonne performance.  
L’entraîneur national a, d’autre part, indiqué qu’il faut être réaliste et rester mesuré dans la mesure où les Jeux du Commonwealth est une compétition de très haut niveau qui réunit le gratin mondial de l’athlétisme. « Nous avons demandé à nos athlètes de se surpasser et de réaliser au moins leurs performances habituelles. » Selon lui, le moral est au beau fixe et l’ambiance dans le groupe est très bonne. « Nous avons une équipe assez jeunes avec une moyenne d’âge de 23-24 ans à l’exception de Elvino Pierre Louis et Annabelle Lascar. Je dirai même que l’expérience de ces deux athlètes sera bénéfique au groupe », a fait remarquer l’entraîneur national.
Soulignons que c’est le marathonien Jean-Luc Vilbrim, qui a effectué la fin de sa préparation en France, qui sera le premier en compétition, notamment le 27 courant, à 12h02, heure de Maurice. Le même jour aura lieu les séries du 100m hommes et dames. Le dernier Mauricien à entrer en compétition sera le jeune Jonathan Drack au triple saut. Il sera en action lors des éliminatoires du 1er août, à 23h55.