Les sélectionnés en athlétisme ont eu beaucoup de mal à s’affirmer aux Jeux du Commonwealth. L’entraîneur national, Joël Sévère, était conscient de cela et l’avait d’ailleurs fait ressortir avant de mettre le cap sur Glasgow. « Cela s’est confirmé que la compétition a été de très haut niveau. Nous nous attendions quand même à de bonnes performances. Malheureusement, cela n’a pas été évident pour les athlètes de s’exprimer dans un climat frais (14 à 17°C) associé à la pluie, sans compter devant une grosse foule de 30 à 40 000 spectateurs », a-t-il déclaré.
En revanche, Joël Sévère a indiqué que la grosse satisfaction est venue de Jonathan Permal dans les séries du 100m où il a terminé troisième avec un chrono de 10″46, soit sa meilleure performance personnelle (10″57 avant ces Jeux). Qui plus est, ce chrono était la 25e des séries, alors que seuls les 24 ont été qualifiés pour les demi-finales. Le 24e meilleur temps était celui du Guyanais Adam Harris en 10″45. Joël Sévère trouve que Jean-Luc Vilbrim a bien couru son marathon et ce, malgré un parcours difficile. Le Mauricien a terminé 20e sur 25 participants en 2h25’39, alors qu’il y a eu trois abandons. Belle performance également du sauteur Jonathan Drack, qui a réalisé un bond de 16,13m au triple saut, vendredi soir. Une performance qui le rapproche du record national de 16,38m de Vissen Mooneegan établi le 27 août 1994 aux Jeux du Commonwealth à Victoria au Canada.
Des espoirs étaient fondés sur Elvino Pierre-Louis au lancer du disque, mais ce dernier a raté le premier de ses trois essais lors des éliminatoires. Ce qui ne lui a pas permis de se reprendre psychologiquement. Idem pour Guillaume Thierry au décathlon, qui a également raté son premier essais au disque. Joël Sévère trouve aussi que la performance de Jessika Rosun au javelot a été la plus mauvaise (47,39m) cette année, elle qui lancé au-delà des 48m cette saison. Malgré cette performance, elle a pris la 12e place. « Le point positif est que les athlètes ont pu se situer avant d’entamer les championnats d’Afrique où ils devraient réaliser de meilleures performances. Je suis d’avis qu’il aurait été difficile de faire mieux à ces Jeux du Commonwealth avec les conditions climatiques qui ont prévalu. Il n’y a qu’à voir le nombre de claquages pour s’en rendre compte », a expliqué l’entraîneur national.
Les championnats d’Afrique prévus cette semaine (4 au 10) au Maroc s’inscrivent dans le cadre de la préparation en vue des Jeux Olympiques de 2016 au Brésil, en passant par les Jeux des îles de l’océan Indien en 2015 à La Réunion. À noter que Guillaume Thierry est rentré à Maurice et met le cap sur Maroc en compagnie de Jean-Ian Degrace (100m), Mélissa Arlanda (marteau) et Antonio Vieillesse (400m haies). Fabrice Rajah est parti en stage en fin de semaine pour le Maroc, alors que Jonathan Drack transitera lui par la France de Glasgow avant de rejoindre le lieu de compétition. Quant à Elvino Pierre-Louis, Jessika Rosun, Jonathan Permal et Annabelle Lascar, ils rallient directement le Maroc après les Jeux.