Ce sera une délégation mauricienne forte de 91 membres qui mettra le cap sur Glasgow (Ecosse) en juillet  dans le cadre de la 20e édition des Jeux du Commonwealth. Outre les sportifs et dirigeants qui seront au nombre de 55 et 36 respectivement, Maurice sera également représentée par le Président de la République, Kailash Purryag et son épouse, de même que le ministre de la Jeunesse et des Sports, Devanand Ritoo.
Du côté du Comité Olympique Mauricien (COM), le président, Philippe Hao Thyn Voon, et le chef de mission  Richard Papie effectueront également le déplacement. Quant au team-manager, il n’a pas encore été désigné. Huit responsables de délégation et un membre du corps médical seront également du voyage. La discipline la plus représentée sera l’athlétisme, avec douze athlètes en son sein. Soit six du côté masculin et autant chez les dames. Suivent dans l’ordre, la boxe (8)-6 boxeurs et 2 boxeuses, la natation (6)-3 nageurs et 3 nageuses, le badminton et le tennis de table (6)-3 chez les hommes et 3 chez les dames, le cyclisme (5)-4 éléments masculins et 1 élément féminin, le judo (4)- 2 judokas et 2 judokates, la lutte, le triathlon et l’haltérophilie (2)-un chez les hommes et un chez les dames.
Du côté de la lutte, Guylian Bandou, actuellement en stage au Centre International de Thiers (Sénégal) est déjà assuré de se retrouver à Glasgow. Ce stage offert par la fédération international de lutte a débuté en décembre de l’année dernière, et Bandou avait été détecté lors d’un stage de la CONFEJES deux mois plus tard, conduit par l’expert français, Frédéric Rubio. Egalement président de la fédération mauricienne de lutte, Richard Papie espère qu’un autrte lutteur puisse également décrocher sa qualification pour les Jeux du Commonwealth. Entretemps, il se rendra à Glasgow le 26 courant pour assister à une réunion des chefs de mission. Il pourra également voir la logistique et les infrastructures mises en place dans le cadre de cette échéance, et sera de retour à Maurice le 2 février.