En vue des Jeux du Commonwealth qui se tiendront à Glasgow du 23 juillet au 3 août, Maurice sera représentée  par Sarah Sylva, Christiane Legentil, Annabelle Laprovidence et Pascal Laurent. En effet, l’équipe sera composée de trois éléments féminins et d’un seul en masculin. Sarah Sylva sera notre représentante dans la catégorie des -57 kg. Elle avait avait remporté une médaille de bronze lors des Championnats d’Afrique junior au Botswana en 2012.
Christiane Legentil sera quant à elle en compétition en -52 kg et avait ramené une médaille de bronze lors des Championnats d’Afrique en 2013, elle s’est aussi classée 7e aux derniers Jeux olympiques de Londres (-58 kg)  et vient d’être sacrée vice-championne d’Afrique le mois dernier. Quant à notre dernière représentante, Annabelle Laprovidence (+78 kg)  elle s’état illustrée lors des Championnats d’Afrique de 2011 au Sénégal avec une médaille de bronze. Notre seul judoka masculin, Pascal Laurent a surtout brillé lors du Tournoi de La Réunion en mars 2014 en prenant la première place et aussi grâce à sa médaille de bronze obtenue lors de l’Africa Judo Open Mauritius.
En stage de perfectionnement depuis le 3 juillet en Allemagne à Munich, Pascal Laurent, Christiane Legentil et Sarah Sylva espère bien arriver à réaliser une belle performance dans cette compétition. En effet, la dernière médaille mauricienne en judo lors des Jeux du Commonwealth date de 2002 à Manchester. Elle est l’oeuvre d’Antonio Félicité chez les plus de 100 kg. Depuis c’est le néant et le judo local peine à retrouver ses lettres de noblesse. En terre munichoise, ils étaient accompagnés de l’entraîneur national Florian Velici. Cependant depuis le  3 juillet, on a plus eu de nouvelles de nos judokas et on est dans l’incapacité de dire dans quel état de forme ils se trouvent actuellement. Seule Anabelle Laprovidence qui n’a pu faire le déplacement pour des raisons personnelles,  a donné signe de vie.
N’empêche sur ce qu’à démontrer Christiane Legentil, elle possède des chances d’outsider pour décrocher un podium. Cependant cela dépendra de son tirage et surtout de sa capacité à gérer la pression. En ce qui concerne Sarah Sylva, elle aura du mal à se battre pour les places d’honneur, mais elle possède les qualités nécessaires pour bien figurer. En ce qui concerne Anabelle Laprovidence et Pascal Laurent, ils devront hausser leur niveau pour espérer exister face aux meilleurs mondiaux. Au niveau de la Fédération, on veut croire dans les chances de médailles de la délégation. En tout cas, elle est d’avis qu’elle a fait tout son possible pour mettre ses athlètes dans les meilleures dispositions possibles.
A noter que Sarah Sylva et Christiane Legentil qui  sont en stage en Allemagne, retourneront à Munich à la fin des Jeux du Commonwealth pour un autre stage en vue des prochains Championnats du monde qui se tiendront du 23 au 31 août à Tcheliabinsk en Russie.