Les 20es Jeux du Commonwealth, qui se tiendront cette année du 23 juillet au 3 août à Glasgow en Écosse, ont déjà suscité des passions à Maurice. Hier, au Chateau du Réduit, le président de la République, Kailash Purryag, Gideon Sam, vice-président de la Commonwealth Games Federation, Philippe Hao Thyn Voon, président du Comité olympique mauricien, et Devanand Ritoo, ministre de la Jeunesse et des Sports, ont donné le coup d’envoi mauricien du Queen’s Baton Relay.
Lors de la remise du Bâton par Gideon Sam dans les jardins du Chateau, Kailash Purryag a souhaité que les athlètes mauriciens profitent pleinement de leur expérience en terre écossaise. « Ce n’est pas seulement un rendez-vous sportif, mais un moment où vous pourrez rencontrer des personnes d’autres cultures », a souligné le président de la République.
Ce dernier s’est aussi dit heureux que Maurice soit la 35e nation à accueillir le Bâton de la Reine. « De plus, je suis encore plus heureux de savoir que Rodrigues accueillera également le Bâton. »
Après la séance des discours, le président de la République, qui a reçu le Bâton des mains de Gideon Sam, l’a remis à Philippe Hao Thyn Voon, qui l’a passé à Devanand Ritoo. Ce dernier l’a remis à l’ancien sprinter Stéphane Buckland, médaillé d’argent aux Jeux de Melbourne en 2006. Ce dernier l’a transmis ensuite au handisportif Cédric Ravet. Se sont ensuite succédé des athlètes de l’élite ou anonymes, sur le parcours menant à Helvétia, puis  Bagatelle.
Au cours de la première étape du parcours pour Bagatelle, Gideon Sam, qui occupe également les fonctions de président du Comité olympique sud-africain, s’est appesanti sur l’importance du Queen’s Baton Relay dans chaque pays. « En emmenant le Bâton dans votre pays, c’est une invitation que nous vous lançons. Et au vu de l’engouement qu’a suscité le Queens Baton Relay sur son passage, je pense que l’invitation a bien été reçue ». Gideon Sam s’est d’ailleurs dit ravi de voir que les jeunes athlètes ont été associés au Queen’s Baton Relay. « C’est un message que nous avons voulu envoyer à la jeunesse, qui leur demande de tout faire pour participer un jour aux Jeux du Commonwealth. »
Le Bâton de la Reine quitte le pays aujourd’hui pour Rodrigues, où les enfants des écoles primaires assisteront au passage du relais. Ensuite, le Bâton quittera Maurice pour mettre le cap sur le Mozambique, le Swiland, le Lesotho et terminera son parcours continental en Afrique du Sud. « C’est un périple qui a commencé en Afrique de l’ouest. Le Bâton a traversé l’Afrique d’ouest en est, et est venu terminer sa course en Afrique australe. » Ensuite, le Bâton fera une petite traversée de quatre jours en mer pour les îles Falkland.