Le commissaire des sports de Rodrigues, Ismaël Vallimamode, présent à Maurice la semaine dernière dans le cadre des Jeux de l’Avenir, a assisté au triomphe des athlètes rodriguais. De retour dans son île, il dresse un bilan positif, se disant « satisfait dans l’ensemble. »
« Je vais souvent visiter les athlètes lors de leurs séances d’entraînement. Cela a redonné confiance à la communauté sportive de Rodrigues », souligne Ismaël Vallimamode. Revenant sur la performance des athlètes rodriguais lors des Jeux de l’Avenir, il dira que ces derniers ont tenu la dragée haute. « La préparation a commencé depuis longtemps. Ces résultats ne sont pas le fruit du hasard. »
Les Rodriguais sont en effet rentrés avec dans leurs valises 48 médailles. Un total de 24 médailles d’or, 12 en argent et 11 de bonze couplées à quatre titres de meilleurs athlètes — ceux d’Adrien Gaspard en athlétisme, Xavier Milazar en judo, Filibert Bégué et Kirbie Perrine en volley-ball — permet au commissaire des sports d’être optimiste.
« Je suis satisfait dans l’ensemble. Mais pour en arriver là, il a fallu l’aide de beaucoup de personnes, dont le ministre de la Jeunesse et des Sports, Devanand Ritoo, des officiers du MJS, du PS. » Mais il tient aussi à saluer le travail abattu par les encadreurs et les entraîneurs. « Ce sont eux qui sont à la base de ce succès. J’ai une pensée spéciale pour les parents qui nous ont accompagnés. » Maintenant, il s’agit de préparer dans la sérénité les autres échéances. Pour commencer, il y a les Jeux de L’Espoir. « Nous allons continuer sur la même lancée. Je vois que le travail porte ses fruits. »
Mais il est d’avis que le sport à Rodrigues peut viser encore plus loin. « Nous préparons les Jeux des îles de 2015. » En effet, depuis sa nomination au poste de commissaire des sports, il a tenu à s’investir personnellement dans la préparation des athlètes. « Je suis souvent à leurs côtés. Je pense que cela a créé un déclic. » Et pour aider à une meilleure préparation, deux appels d’offres seront lancés pour la réfection de la piste synthétique de Camp du Roi. « J’espère que tout va aller vite », souhaite Ismaël Vallimamode.
Lors de son passage à Maurice, il en a profité pour rencontrer les dirigeants des organismes mauriciens. Ainsi, une rencontre avec Michael Glover, CEO du Trust Fund for Excellence in Sports (TFES), une autre avec les dirigeants de la Fédération mauricienne de judo (FMJ), histoire de trouver des arrangements pour la suite de la préparation.
D’ailleurs, lors du prochain déplacement du groupe de nageurs du TFES à Rodrigues, le DTN Philippe Pascal essaiera de débusquer le potentiel des nageurs de l’île. « Je dois dire un grand merci à Michael Glover qui a permis ce déplacement. Nos nageurs profiteront du frottement avec les Mauriciens », estime le commissaire des sports.
Après la belle victoire de Rodrigues aux Jeux de L’Avenir, il s’agit de maintenir la lancée. « J’ai fait de la formation mon cheval de bataille. Je vais veiller que cette consigne soit respectée. C’est le seul moyen pour que le sport à Rodrigues progresse encore plus », conclut Ismaël Vallimamode.