Près de 1500 jeunes âgés entre 13 et 14 ans seront en action mercredi et jeudi prochain dans le cadre de la phase finale des Jeux de l’Espoir. Une échéance qui réunira les jeunes sportifs mauriciens, rodriguais et pour la deuxième année consécutive des Réunionnais et Seychellois. La cérémonie d’ouverture est prévue mercredi prochain à partir de 9h30 au gymnase Pandit-Sahadeo à Vacoas.
Comparativement à l’année dernière, deux nouvelles disciplines figureront au programme. Il s’agit de l’haltérophilie et du taekwondo. Ces disciplines viennent ainsi s’ajouter au football, au volley-ball, au basket-ball, au handball, à l’athlétisme, au badminton, à la boxe, au cyclisme, au judo, à la natation, au tennis de table, au tennis et à la lutte. Une activité jeunesse concernant le spectacle est également programmée.
Les qualifications au niveau des différentes régions pour cette phase finale se sont déroulées ces dernières semaines et désormais tous les qualifiés sont connus. Un tour d’horizon de quelques disciplines permet de constater qu’en football, les préliminaires se dérouleront en quatre poules mercredi prochain. Soit la poule A au Vélodrome, avec les régions de Curepipe, Grand-Port et Savanne, la poule B au stade Anjalay avec Rivière-du-Rempart, Pamplemousses et Flacq, la poule C avec Rivière-Noire, Beau-Bassin/Rose-Hill et Quatre-Bornes au stade de Bambous, et la poule D avec Moka, Rodrigues, Port Louis et Vacoas-Phoenix à Trianon. Les vainqueurs des différentes poules disputeront la phase finale le lendemain.
Du côté du volley-ball, l’équipe masculine de Moka et la formation féminine de Port-Louis ont réalisé un sans-faute, avec respectivement cinq et sept victoires en autant de sorties. Les Mokassiens ont ainsi devancé Flacq et Vacoas-Phoenix, tandis que l’équipe de la capitale a terminé en tête devant Beau Bassin/Rose-Hill et Quatre Bornes. Il est à noter que ces jeunes viennent de dix écoles de volley à travers l’île. Reste que les équipes mauriciennes auront à se méfier de Rodrigues, qui possède également une belle pépinière.
En handball, une participation intéressante a été notée au niveau des différentes régions, et celles qui ont émergé ont été Rivière-du-Rempart, Curepipe, Beau Bassin/Rose-Hill, Flacq et Grand-Port. L’Association mauricienne de handball souhaite qu’un suivi soit effectué à l’issue de cette compétition, avec l’intégration au Centre de formation et la participation au tournoi interîles des jeunes.
Pour ce qui est de la boxe, les trois ou quatre meilleurs des différentes catégories ont été retenus à l’issue du tournoi au niveau des régions et ensuite des interrégions. D’ailleurs, certains d’entre eux ont déjà brillé lors des dernières éditions des Jeux de l’Espoir et des Jeux de l’Avenir. En taekwondo, les qualifiés viennent des régions de Port-Louis, Vacoas-Phoenix, Beau Bassin/Rose-Hill, Triolet et Moka-Flacq, et environ 90 jeunes combattants seront au rendez-vous.
La cérémonie d’ouverture sera marquée par le discours du ministre de la Jeunesse et des Sports, Devanand Ritoo, d’un défilé des sportifs et d’un spectacle culturel.