Maurice aura trois représentants en athlétisme avec Jonathan Drack (triple saut), David Carver (marathon), tous deux qualifiés aux minima et Aurélie Alcindor (200 m) désignée par l’Association mauricienne d’athlétisme selon le critère d’universalité en l’absence de qualifiée au minima.
Aurélie Alcindor sera la première des trois à entrer dans l’arène. Elle avait pour ainsi dire validé sa place pour Rio en affichant sa volonté de se surpasser tant au 200 m qu’au 400 m aux Championnats d’Afrique déroulés du 22 au 26 juin à Durban. Elle avait été créditée de 24″23 en demi-finales du 200 m et 54″93 en série du 400 m, ses références les plus rapides. Mais c’est sur le double hectomètre qu’elle va s’aligner à Rio le mardi 16 août à 4h30 du matin (heures de Maurice). Comme ce premier tour pourrait sans doute être sa finale, elle n’aura pas trop de temps de réflechir avant de s’élancer. Si elle passe la rampe, elle accédera aux demi-finales prévues le 17 août à 5h du matin alors que la finale est prévue le 18 août à 5h30 du matin.
Quant à l’expatrié Jonathan Drack (Toulouse), médaillé d’or aux Jeux des Iles l’an dernier à la Réunion, il avait effectué une belle percée en début d’année en occupant provisoirement la première place du bilan mondial en salle de l’Association internationale des fédérations athlétisme (IAAF) avec une performance de 16,44 m. Rio sera sa première expérience olympique. Il sera en action lors des qualifications le lundi 15 août à 16h30 en vue d’une place en finale prévue le 16 août à 16h50 (heures de Maurice)
Mais c’est l’an dernier aux Mondiaux de Pékin (août) qu’il se qualifia pour Rio terminant 11e de la finale avec 16,64 m après s’être assuré la veille d’une place en finale avec un bond de 16,79 m. Son record national situé à 16,96 m (vt +1,5 m/s) avait été réalisé le 29 juillet 2015 au Meeting de Castres, France. Mais il avait déjà franchi la ligne des 17 m aux derniers Jeux des Iles à la Réunion en s’imposant avec 17,05 m aidé d’un vent favorable de +3,6 m. À Durban, Drack avait échoué au pied du podium avec 16,61 m. Cette année après un passage aux mondiaux en salle à Portland (Etats-Unis) en mars (13e avec 16,04 m) sa meilleure marque en plein air se situe à 16,66 m (Réduit).
Enfin, Maurice compte pour la première fois depuis sa première participation aux J.O. en 1984, un qualifié olympique au marathon. L’auteur de cet exploit s’appelle David Carver. Il s’élancera sur les routes de Rio le 21 août à 16h30 (heures de Maurice). En avril, il avait bouclé le marathon de Hambourg en 2h18″18 (minima 2h18) battant sa propre marque nationale située à 2h21″12 depuis le 12 avril 2015 (Paris). David Carver vit en Australie.