Tout est fin prêt pour le coup d’envoi des Jeux Olympiques de Londres. Le Chef de Mission du Club Maurice, Lindsay Paul, ne cache pas sa satisfaction par rapport aux conditions dans lesquelles les athlètes mauriciens seront appelés à évoluer jusqu’au 12 août prochain.
« Je suis pleinement satisfait en ce qu’il s’agit des facilités mises à disposition par le comité organisateur », indique Lindsay Paul, joint au téléphone, vendredi après-midi. Le Chef de Mission qui se trouve dans la capitale anglaise en compagnie du Team Manager de la délégation masculine, Sanjaye Goboodun depuis mercredi, laisse entendre que les démarches administratives ont été complétées.
« Pour ce qui est de l’hébergement, nous avons déjà alloué les chambres. La nourriture est de bonne qualité et il ne devrait pas y avoir de problème en ce qu’il s’agit de la vie au Village des Jeux. Les accréditations ont aussi été récupérées », mentionne Lindsay Paul.
Ce qui a le plus attiré l’attention de notre interlocuteur c’est l’impressionnant dispositif de sécurité déployé. « Le dispositif de sécurité est vraiment très bien ficelé. On peut voir les soldats faisant la ronde dans le Village des Jeux à tout moment et c’est assez impressionnant », observe Lindsay Paul.
La question du transport a aussi été traitée par les responsables de la délégation mauricienne sur place.
Les premiers athlètes mauriciens à débarquer au Village des Jeux ont été les beach volleyeuses Natacha Rigobert et Elodie Li Yuk Lo. Elles ont été accueillies à leur descente d’avion par Lindsay Paul, vendredi après-midi.
Sanjaye Goboodun a, pour sa part, effectué une visite de certains sites de compétition. D’ailleurs, lorsque Week-End a pris contact avec lui au téléphone, vendredi après-midi, il s’apprêtait à visiter le centre ExCeL où auront notamment lieu les compétitions de boxe et de judo. « L’inconvénient est que cela prend beaucoup de temps avant d’accéder à un site de compétition à cause des mesures de sécurité. Il y a du trafic à Londres mais ce problème devrait être réglé dans les jours qui viennent vu qu’une voie sera réservée aux véhicules concernés par les Jeux sur la route. La circulation sera donc plus fluide », explique Sanjaye Goboodun.
Le Team Manager laisse aussi entendre que l’ambiance commence petit à petit à monter à Londres. « Petit à petit, l’effervescence prend place à Londres. Les délégations étrangères arrivent les unes après les autres et tout sera bientôt en place pour que cet événement grandiose prenne son envol », se réjouit Sanjaye Goboodun.
Celui-ci affirme que la ville de Londres et les organisateurs ont mis le paquet pour offrir le maximum de facilités à tous ceux concernés par les Jeux. « En tout cas, à notre niveau, nous sommes pleinement satisfaits », lance-t-il.
Parlant de l’hébergement, Sanjaye Goboodun dira que les appartements qu’occuperont les membres de la délégation mauricienne se composent de deux ou trois chambres. « Chaque chambre sera occupée par deux personnes. Il y a aussi un salon avec la télévision », précise-t-il.
Notons que la judokate Christiane Legentil devait rallier Londres hier après avoir effectué un stage de préparation en France. Un contingent d’athlètes a aussi quitté Maurice hier soir à destination de la capitale anglaise. Il comprend Fabrice Coiffic et Annabelle Lascar, nos deux représentants en athlétisme, le nageur Mathieu Marquet mais également le président du Comité Olympique Mauricien (COM) Philippe Hao Thyn Voon, le secrétaire-général, Vivian Gungaram et Alain St Louis (représentant de la Fédération mauricienne de Triathlon).
Le ministre de la Jeunesse et des Sports, Devanand Ritoo, son chef de cabinet, Virendra Kumar Daby, Claude Duval (représentant de la fédération d’athlétisme), Doreen Tiborcz et Soureindra Seebaluck (représentants de la natation) devraient prendre l’avion ce soir.
La cycliste Aurélie Halbwachs rejoindra la délégation demain directement de France ou elle se trouve actuellement dans le cadre de sa participation au Tour féminin du Limousin. La dernière à arriver à Londres sera la triathlète Fabienne St Louis, vendredi, soit le jour même de la cérémonie d’ouverture prévue au stade Olympique de Londres.
« Pour ce qui est des boxeurs (Richarno Colin et Olliver Lavigilante), ils arrivent de Cardiff où ils sont en stage, le 24 (mardi). J’ai eu le Directeur Technique National, Jean-Claude Nagloo, au téléphone et il m’a dit que tout se passait pour le mieux de leur côté », confie Sanjaye Goboodun.
Quant à Aarti Gulrajani-Descann, Team Manager de la délégation féminine, elle a dû reporter son déplacement à Londres étant actuellement souffrante. A l’heure actuelle, on ne sait pas exactement quand elle prendra l’avion pour l’Angleterre.
Le Club Maurice sera convié à une cérémonie de bienvenue (Flag-raising ceremony), demain à 15h30, heure de Londres.
Les représentants mauriciens seront en action dès le lendemain de la cérémonie d’ouverture, soit samedi prochain (28 juillet). Les beach volleyeuses Natacha Rigobert – qui assumera le rôle de porte-drapeau – et Elodie Li Yuk Lo débuteront leur tournoi au Horse Guards Parade, tandis que la judokate Christiane Legentil (-48 kg) combattera au centre ExCeL.
Le lendemain, dimanche 29, la cycliste Aurélie Halbwachs prendra part à la course en ligne longue de 140 km dans les rues londoniennes. Le même jour, Mathieu Marquet s’alignera aux séries du 200m nage libre au centre Aquatique. Le lundi 30, ce sera au tour de Heather Arseth de se jeter à l’eau. La nageuse sera alignée sur la même distance. Parallèlement, le boxeur Olliver Lavigilante participera à son premier combat dans la catégorie -52 kg (poids mouche). Le mardi 31 juillet, Richarno Colin effectuera son entrée en matière chez les -64 kg (supers-légers).
Le samedi 4 août, le sprinter Fabrice Coiffic sera engagé dans les séries du 100 mètres, tandis que Fabienne St Louis s’alignera à l’épreuve féminine du triathlon. Puis, le mercredi 8 août, ce sera au tour d’Annabelle Lascar d’être au départ du premier tour du 800 mètres.