À 23 ans, Kennedy St Pierre participera à ses premiers Jeux olympiques à Rio. Pour son baptême de feu à cette compétition, il débutera directement en huitième de finale, et ce, après avoir obtenu un « bye ». Il sera opposé, demain soir (Ndlr : très tôt mardi matin à Maurice) à l’Aglérien Chouaib Bouloudinats dans la catégorie des moins de 91 kg, celui-là même qu’il avait battu lors de la finale du tournoi qualificatif des JO, en mars dernier, au Cameroun. C’est dire que les chances du Mauricien de passer ce cap sont bien réelles.
L’objectif de Kennedy St Pierre est d’aller le plus loin possible dans cette compétition et tout débute mardi matin par une bonne performance. L’Association mauricienne de Boxe nourrit elle l’espoir de voir son boxeur de Tranquebar (Port-Louis) monter sur le podium et imiter ainsi son illustre aîné, Bruno Julie (-56 kg), seul médaillé olympique mauricien à ce jour. Il avait obtenu la médaille de bronze lors des Jeux de 2008, à Pékin en Chine. À bien voir, Kennedy St Pierre est un athlète hors pair et est capable d’aller chercher une médaille. Sinon comment expliquer ses performances positives quand on sait qu’il est passé de la catégorie des moins de 69 kg à celle des moins de 91 kg.
On se souviendra d’ailleurs qu’en 2011, alors qu’il avait 18 ans, il s’était distingué en remportant la médaille d’or aux Championnats d’Afrique, puis aux Jeux d’Afrique chez les moins de 69 kg. Par la suite, Kennedy St Pierre avait disparu de la circulation pendant un peu plus d’une année avant de refaire son come-back. Il avait alors monté de catégorie pour passer en 75 kg et ensuite à 81 kg, avant de s’installer chez les moins de 91 kg. Toujours avec la même réussite, un peu comme les grands champions chez les professionnels.
L’année dernière, il a eu l’occasion de goûter justement à l’univers professionnel de l’AIBA Pro Boxing. Cela après sa finale perdue aux Jeux du Commonwealth. C’est justement sa façon de boxer qui lui avait ouvert les portes du professionnalisme où il compte qu’une victoire à ce jour face au Russe Nikita Ivanov. L’année dernière, il avait remporté la médaille d’or aux Jeux d’Afrique du Congo Brazzaville chez les moins de 75 kg.
Pour bien préparer ses JO, Kennedy St Pierre a eu l’occasion de partir pour un stage intensif à La Havane à Cuba sous la direction du DTN, le Cubain Roberto Ibanez Chavez. Il a même obtenu une médaille d’argent lors d’une des deux compétitions auxquelles il a participé à Cuba. Selon son entourage, Kennedy St Pierre affiche la confiance et demeure actuellement dans une très bonne dynamique. Ce qui est de bon augure dans la nouvelle quête de la boxe mauricienne de briller à la plus prestigieuse des compétitions de la planète.