La situation conflictuelle dans laquelle se trouve la natation mauricienne depuis plusieurs mois connaîtra-t-elle un dénouement ? Il nous revient qu’une réunion au sommet pourrait se dérouler à Londres d’ici à la semaine prochaine afin de trouver une solution à cette sortie de crise.
La réunion devrait comprendre les représentants du Comité international olympique (CIO), de la Fédération internationale de natation (FINA) et de la Confédération africaine de natation (CANA), Doreen Tiborcz (présidente de la Fédération mauricienne de natation), Philippe Hao Thyn Voon (président du Comité olympique mauricien) et le ministre de la Jeunesse et des Sports, Devanand Ritoo.
Ce dernier ne mettra le cap sur Londres qu’en début de la semaine prochaine. Son déplacement était prévu samedi dernier, mais Devanand Ritoo a dû le repousser, selon lui, en raison de ses engagements politiques.
Selon nos informations, cette réunion a été convoquée par Mustapha Larfaoui, président de la CANA. Quoi qu’il en soit, cette réunion s’avère d’une importance capitale pour une discipline qui n’a connu que des secousses en raison d’un conflit inutile dans la mesure où le ministère ne veut pas reconnaître la légitimité de la FMN suite à l’assemblée générale élective de la FMN, tenue en janvier dernier, supervisée par le délégué de la FINA, le Nigérian Chief Olatokunbo Thomas. Le président et le secrétaire du COM, respectivement Philippe Hao Thyn Voon et Vivian Gungaram, avaient également assisté au déroulement de ces élections et ont approuvé le verdict.
Le MJS a cherché tous les arguments, les uns moins justifiés que les autres, afin de chercher à ne pas reconnaître l’actuelle FMN présidée par Doreen Tiborcz. Depuis janvier à ce jour, la natation subit de la pression et aussi une campagne de dénigrement est menée par certaines personnes pour contribuer à provoquer l’éclatement de la FMN.
Par ailleurs, les réunions techniques au niveau des différentes disciplines débuteront à partir d’aujourd’hui. La première réunion concernera le beach volley dont la compétition débutera samedi au HGP Centre Court Horse Guards avec notamment la rencontre opposant les Mauriciennes Natacha Rigobert et Élodie Li Yuk Lo aux Brésiliennes Juliana Felisberta Silva et Larissa Franca.
Au sein de la délégation mauricienne, une réunion est prévue aujourd’hui dans le cadre de la cérémonie d’ouverture. Il est confirmé que 18 membres, dont les onze sportifs, participeront au défilé. Les sept officiels seront Philippe Hao Thyn Voon, Sanjaye Goboodhun, Lindsay Paul, Richard Papie, Doreen Tiborcz, Claude Duval, Jean-Claude Nagloo ou Judex Bazile. Il a toutefois été convenu que les autres officiels défileront au cours de la cérémonie de clôture.