Répondant à une question du député mauve Adil Ameer Meea sur les dépenses encourues pour les infrastructures pour projet Jin Fei, le ministre du Logement et des Terres Abu Kasenally a indiqué que Rs 300 millions ont été investies dans le projet Jin Fei. S’agissant de l’absence de retour sur investissement jusqu’ici, le ministre a soutenu que le projet se développe lentement et que les infrastructures existantes serviront dans le futur.
« 500 arpents de terres ont été arrachées à des petits planteurs pour le développement du projet Jin Fei mais jusqu’à présent nous n’avons rien vu », a déclaré le député Ameer Meea. Le ministre Kasenally devait pour sa part répliquer que ces terres n’ont pas été arrachées des petits planteurs car elles appartenaient à l’État. Le ministre a également fait ressortir que plusieurs d’entre eux utilisaient ces terres à des fins résidentielles et ce n’est qu’à l’annonce du projet Jin Fei, qu’ils ont commencé à les cultiver. « The project is coming up slowly », a soutenu le ministre Kasenally sous les regards amusés des membres de l’Opposition qui n’ont pas manqué de faire des commentaires sur ce retard.
À noter que le projet Jin Fei a été pris en charge par le groupe chinois Cin-Gin. Commentant ce choix, le ministre du Logement et des Terres s’est dit satisfait de ce nouveau partenariat avec les Chinois, indiquant qu’ils « sont des gens sérieux et qu’ils ont travaillé sur plusieurs projets importants en Chine ». À une question du député mauve sur une proposition de construire une usine de charbon sur ces terres, le ministre a répondu que de telles propositions doivent normalement être soumises au Board of Investment et qu’il revient au ministère ensuite de donner son aval. Jusqu’ici, le ministre affirme ne pas être au courant d’une telle proposition.
Le Leader du MSM Pravind Jugnauth a pour sa part voulu savoir combien de revenus le projet Jin Fei a-t-il généré jusqu’ici. « Pour la première phase de 2009 à 2012, il était prévu que Jin Fei allait générer un minimum de Rs 500 millions, combien a-t-il rapporté ? », a demandé Pravind Jugnauth. Abu Kasenally s’est dit incapable de communiquer les chiffres à ce sujet et a indiqué que c’était du ressort du ministère des Finances et du BOI. Le ministre du Logement et des Terres a ainsi soutenu que Rs 300 millions ont été investies pour le développement des terres de la zone économique de Jin Fei et que les infrastructures existantes serviront pour des futurs projets. « There is so much change and development in Africa, we have to readjust our objectives », a observé Abu Kasenally.